Un concours de recrutement de la région de Tanger annulé par l'Intérieur

Un concours de recrutement de la région de Tanger annulé par l'Intérieur

Jugé contraire aux dispositions de la loi organique 14-111 sur les régions, un concours de recrutement qui devait avoir lieu en janvier dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, a été annulé par le ministère de l’Intérieur. 

Par

Ilyas El Omari © Yassine Toumi / TELQUEL

Le Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, présidé par Ilyas El Omari, n’organisera finalement pas un concours de recrutement, ou tout du moins pas aux dates initialement prévues. Programmé pour les 19 et 20 janvier prochains, le concours en question devait permettre d’embaucher 41 personnes dans différents postes. Mais, dans un communiqué diffusé le 2 janvier, le président du Conseil annonce que l’épreuve a été annulée sur décision du ministère de l’Intérieur.

Dans un courrier adressé au Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, le département de Abdelouafi Laftit a indiqué que le document annonçant la tenue du concours « était signé par le directeur général des services, sur ordre du président de la région, ce qui est contraire aux dispositions l’article 108 de la loi organique n°111-14 relative aux régions, qui prévoit la signature par délégation pour de telles décisions qui rentrent dans le domaine de la gestion interne », indique Ilyas El Omari dans son communiqué.

L’article cité dispose, en effet, que « le président du conseil peut, sous sa responsabilité et son contrôle, donner par arrêté dans le domaine de la gestion administrative, délégation de signature au directeur général des services. Il peut également, sur proposition du directeur général des services, donner par arrêté, délégation de sa signature aux chefs de divisions et services de l’administration de la région ».

Selon le conseil régional du Nord, d’autres dates seront annoncées dans les prochains jours pour organiser un concours « conformément aux conditions légales en vigueur« .

article suivant

Gaid Salah: Sortir de la Constitution, c'est "détruire" les fondements de l'Etat

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.