Aux hommes de l’ombre

Aux hommes de l’ombre

Par Aicha Akalay

Le terrorisme est une affaire sérieuse au Maroc. Une problématique confiée à des professionnels de haut niveau. Lorsque l’horreur frappe notre pays, comme ce 17 décembre, avec l’assassinat sauvage et ignominieux de deux touristes, Louisa Vesterager Jespersen, étudiante danoise de 24 ans, et Maren Ueland, Norvégienne de 28 ans, il faut aussi rappeler le travail de ces femmes et de ces hommes qui assurent la sécurité du royaume.

“Il faut rappeler le travail de 
ces femmes et de ces hommes qui assurent la sécurité du Royaume”

Aïcha Akalay

L’un d’eux, un expert en terrorisme, nous prévenait il y a quelques mois: “personne n’est à l’abri de ce fléau, aucun pays ne peut se vanter du risque zéro. Un acte terroriste peut être commis avec trois fois rien”. Rien ne permet de dire aujourd’hui que le drame d’Imlil aurait pu être évité, mais il y a l’évidence qu’il faut souligner: les forces de l’ordre étaient préparées à cette éventualité. Très rapidement, en moins de 24 heures, un premier suspect est arrêté, puis trois autres deux jours plus tard, tous vivants. Tous...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Imlil : Nouvelles révélations sur l’affiliation à Daech des suspects

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.