Au paradis de la triche

Au paradis de la triche

Par Fatym Layachi

Ce matin, tu t’es embarquée dans un plan galère comme toi seule peux en avoir le don. Tu as accepté de petit déjeuner avec Zee – ça c’était sympa – pour ensuite aller visiter des appartements pour un pote à elle qui s’installe dans le plus beau pays du monde. Tu aurais mieux fait de faire la grasse matinée, ça t’aurait évité cette errance urbaine. Mais bon tu es là, avec elle, en face du numéro 17 de la rue. Vous attendez le propriétaire de cet appartement recommandé par un vague cousin. Le type arrive avec vingt minutes de retard. “C’est tellement galère de se garer”. Tu ne le sais que trop… Il ouvre la porte de l’immeuble. Dans le hall est placardée une note du syndic avec les noms de ceux qui ne sont pas à jour de leurs frais de copropriété. Le proprio a vu la surprise dans tes yeux à la lecture des montants énormes.

“Les gens du premier ne paient pas les charges. Comme ils ne prennent pas l’ascenseur, ils trouvent ça logique”. Tu as très envie de faire remarquer que la vie en copropriété et son coût dépassent en principe ces questions d’étages, mais vu que tu ne te sens déjà pas très à l’aise dans cet ascenseur exigu,.

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Après le président, le Conseil de la concurrence retrouve 12 nouveaux membres

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.