Terre d'accueil

Par Fatym Layachi

Au Maroc, tout le monde se vante de considérer l’hospitalité comme étant quasiment une vertu cardinale. Il n’y a pas un guide touristique qui ne fasse pas l’apologie de l’hospitalité marocaine légendaire. Et tu dois reconnaître que ce n’est pas uniquement un mythe. Cette valeur fait pratiquement partie de ton inconscient. Elle a bercé ton enfance et continue d’exister dans ta vie d’adulte. Tu as toujours vu ta grand-mère prête à accueillir n’importe quel visiteur avec un beau plateau de thé et de petits gâteaux. Et aujourd’hui, chez ta tante pour ce déjeuner du vendredi, il y a une assiette en plus autour du couscous “parce qu’on ne sait jamais”, “si quelqu’un passe, il faut qu’il se sente chez lui”. Tu trouves ça beau comme idée : être prêt à recevoir l’Autre. Et puis tu te demandes ce qu’on fait de cette belle idée une fois sortis de table, une fois sortis de notre zone de confort. Comment on accueille l’Autre quand il ne s’agit pas uniquement de faire cuire un peu plus de semoule ou d’acheter un plateau de petits salés chez…

article suivant

Regarder ailleurs