Six morceaux sur lesquels vous allez groover à Tanjazz

Six morceaux sur lesquels vous allez groover à Tanjazz

Tanger accueille du 20 au 23 septembre la 19e édition du festival Tanjazz. Petite révision en musique des morceaux des artistes à ne pas manquer.

Par

Clap de fin sur la 17e édition du Tanjazz. (c) Jack An

Stefano Bollani

C’est une des surprises de cette 19e édition du festival, l’élégant pianiste milanais se produit pour la première fois au Maroc. Capable d’interpréter du George Gershwin, précurseur américain du jazz symphonique ou de se lancer dans de folles improvisations, Stefano Bollani est aujourd’hui une valeur sûre dans le milieu du Jazz européen. Et son étroite collaboration dans les années 90, avec le trompettiste italien Enrico Rava (qui a entre autres joué avec Michel Petrucciani) y est pour quelque chose.

20 septembre, scène Volkswagen, 22h00

 

 

Myles Sanko

Décrit comme la « nouvelle sensation du jazz britannique  » par la presse, Myles Sanko a du talent à en revendre. Originaire du Ghana, le musicien séduit par sa vivacité et sa voix qui rappelle les ténors de la soul d’antan et son style so british. Sa musique surfe entre jazz, soul et pop et s’écoute sans modération. Il se produira dans une nouvelle section du Tanjazz, le Off.

20 septembre, Hilton Tanger City Center Hotel & Residence à la Terrasse, 20h

 

 

Majid Bekkas Trio

On ne présente plus Majid Bekkas, musicien, programmateur du festival Jazz au Chellah et créateur de pont entre les cultures musicales marocaines et le jazz. Majid Bekkas a collaboré avec de grands noms de la musique comme le saxophoniste américain Archie Shepp. Au Tanjazz, il sera accompagné par Simo El Babarti au saxophone et Amine Bliha aux percussions.

21 septembre à l’auditorium à 23 :30

22 septembre à l’auditorium à 00 :30

Cisco Herzhaft & Microflow

Cisco Herzhaft & Microflow c’est un peu comme l’eau et le feu. L’un est un vétéran de la folk (à la française) et l’autre est un champion de beatbox. Tout pourrait les séparer, mais ils ont réussi à trouver une combinaison pour croiser leurs univers et ça marche plutôt bien.

21 septembre, Scène Skoda, 1 :00

22 septembre, Scène Skoda, 23 :30

 

Joel Holmes

Non, Joel Holmes n’est pas ce chanteur français proche de Georges Moustaki (Joël Holmès est décédé en 2009). Joel Holmes est un brillant pianiste américain de jazz contemporain. Dans sa musique, il ne se refuse pas non plus des croisements audacieux entre rap, funk et R&B. Le musicien est aussi programmé dans le Off du Festival

22 septembre, Hilton Tanger City Center Hotel & Residence au Kasbar à 20h.

 

KITSCH and glory

Pour clôturer en beauté et en douceur, cette 19e édition du Tanjazz, quoi de mieux qu’un concert du duo Kitsch & Glory. L’un est une flûtiste et vocal et l’autre saxophoniste (il joue aussi sur scène de la clarinette et de l’accordéon). Leur musique donne la pêche et des envies de se déguiser.

23 septembre, scène Skoda, à 22h00

article suivant

L'Iran réplique oeil pour oeil à l'interview de Bourita à Breitbart

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.