A Abu Dhabi, Mohammed VI rencontre le prince héritier MBZ (vidéo)

A Abu Dhabi, Mohammed VI rencontre le prince héritier MBZ (vidéo)

Le roi Mohammed VI a rencontré le 10 septembre à Abu Dhabi le prince héritier de l'émirat, Mohamed Bin Zayed. Le conseiller royal Fouad Ali El Himma et le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita ont également pris part à cette rencontre.

Par

Mohamed Bin Zayane/ Twitter

Le roi Mohammed VI est aux Emirats arabes unis. C’est ce que révèle un tweet publié par le ministre de la Défense et prince hériter de l’émirat d’Abu Dhabi, Mohamed Bin Zayed (MBZ), homme fort des Emirats arabes unis. MBZ affirme qu’avec Mohammed VI une « coordination et une consultation » ont été menées dans l’intérêt mutuel des deux nations. MBZ précise qu’il a été convenu  d’ « étendre cette coopération à tous les domaines  ».

Le conseiller royal Fouad Ali El Himma ainsi que le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, ont pris part à cette rencontre comme en attestent des images diffusées par l’agence de presse émiratie.

 

A l’issue de cet entretien, Mohammed VI a pris part à la réception de l’équipe nationale émiratie de jiu-jitsu qui a obtenu neuf médailles lors des jeux asiatiques de Jakarta en Indonésie.

Le souverain a également participé à la réception de Mohamed Al Mazrouei, lauréat d’une compétition mondiale organisée par la Wharton School’s Global Young Leaders Academy. Le projet conçu par le jeune émirati prévoit d’utiliser l’intelligence artificielle pour traiter les patients atteints de maladie mentale ne pouvant pas payer des traitements à haut-coût.

Des responsables américains à Abu Dhabi

Après avoir reçu le roi Mohammed VI, MBZ s’est entretenu avec l’envoyé spécial du département d’Etat américain, Anthony Zinni. En 2017, Reuters désignait cet ancien général américain comme étant l’un des envoyés spéciaux choisis par l’ex-secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson, pour désamorcer la crise entre le Qatar et les autres pays du Golfe. Il est également connu pour son travail dans le domaine de l’armement puisqu’il a travaillé avec l’entreprise BAE Systems, troisième entreprise mondiale dans le domaine de l’armement et le groupe Spectrum, qui représente notamment l’industrie de l’armement américaine au nom du gouvernement.

La veille, le 9 septembre, le prince héritier d’Abu Dhabi avait reçu le secrétaire d’Etat américain à la Défense, James Mattis dans la capitale émiratie.

Neutralité constructive

Il s’agit de la première visite officielle de Mohammed VI aux Emirats arabes unis depuis le mois de novembre 2017.  Le roi prenait alors part à une tournée dans le Golfe lors de laquelle il avait assisté à l’inauguration du Louvre d’Abu Dhabi avant de se rendre au Qatar. Il avait alors emprunté le premier vol direct entre les Emirats arabes unis et le Qatar, depuis la mise en place du blocus imposé à Doha suite à l’éclatement de la crise du Golfe au mois de juin. Ce voyage lui avait valu d’être érigé en « briseur de blocus » par certains twittos qataris.

Depuis l’éclatement des tensions entre le Qatar et ses voisins du Golfe, le Maroc a adopté une position de « neutralité constructive ». Une position fondée fondée sur les « principes clairs » régissant la politique étrangère du royaume, et les « liens de fraternité » entre le roi Mohammed VI et les dirigeants des états membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) comme l’indiquait un communiqué du ministère des Affaires étrangères publié une semaine après la crise.

Dix jours avant cette visite officielle, le roi a été aperçu dans les Emirats à Dubai, notamment dans le restaurant du boucher turc Nusret Gokçe, alias Salt Bae, ainsi que dans un magasin d’appareils photos dubaïote.

article suivant

L'Iran réplique oeil pour oeil à l'interview de Bourita à Breitbart

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.