Mohamed Boussaid: "L'Etat n'est pas près de céder ses parts dans le capital de Maroc Télécom"

Mohamed Boussaid: "L'Etat n'est pas près de céder ses parts dans le capital de Maroc Télécom"

Le ministre des Finances Mohamed Boussaid a déclaré ce mardi à Londres que l'Etat marocain restera détenteur de 30% des parts de Maroc Télécom.

Par

Mohamed Boussaid. Crédit: Rachid Tniouni

Intervenant lors du Forum sur le commerce et l’investissement entre le Royaume-Uni et le Maroc à Londres, le ministre de l’Economie et des Finances Mohamed Boussaid a coupé court aux rumeurs sur l’intention de l’Etat de céder ses parts dans le capital de Maroc Télécom.

« Le gouvernement est actionnaire à hauteur de 30%. Cette part n’est actuellement pas à vendre » a notamment déclaré l’argentier du royaume à l’agence Reuters.

Opérateur historique, Maroc Télécom est contrôlée par le groupe émirati Etisalat via sa société de droit marocain SPT (Société de participation dans les télécommunications) à hauteur de 53%. Le reste des actions étant constitué de flottant en bourse pour 16,98%, et des 30% détenus par l’Etat. Enfin, les salariés de l’entreprise détiennent 0,01% des parts de l’opérateur.

article suivant

Demande de liberté provisoire suspendue jusqu’au 19, audience reportée au 23 septembre

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.