Elections partielles à Tétouan: le PAM appelle ses sympathisants à voter FGD ou à s'abstenir

Le Parti authenticité et modernité a appelé ses militants et sympathisants à voter pour "la candidate de l'opposition ou à s'abstenir" lors des élections partielles organisées à Tétouan.

Par

Crédit : Yassine Toumi / TELQUEL

Trois mois après l’invalidation par la Cour constitutionnelle de l’élection de Mohamed Idaâmar (PJD) à Tétouan lors des législatives du 7 octobre, des élections partielles seront organisées le 14 septembre prochain.

Dans un communiqué de sa section régionale à Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, le PAM a justifié sa non-candidature aux élections partielles, disant accorder « la plus haute importance à la réélection du bureau exécutif de la commune de Martil, ainsi que le bureau du conseil de la préfecture de M’diq Fnideq ».

Le parti au tracteur a appelé ses « militants et sympathisants à « voter en faveur de la candidate de l’opposition ou à s’abstenir ». La « candidate de l’opposition » n’est autre que Fatima Loumghari de la Fédération de la gauche démocratique (FGD), déjà candidate en octobre 2016, et qui affrontera le 14 septembre un certain… Mohamed Idaâmar.

La décision de la Cour constitutionnelle d’invalider son élection faisait suite à une enquête ayant établi que le maire PJD avait utilisé les moyens de la commune lors de sa campagne électorale. Il avait notamment utilisé les véhicules de la commune et même les salariés de la mairie pour aménager son QG de campagne.

21325728_1213924755380897_1698935498_n

article suivant

Casablanca-Settat : face au risque de saturation, la région se prépare à des solutions alternatives