Said Elhadi, nouveau PDG de Nareva – Telquel.ma

Said Elhadi, nouveau PDG de Nareva

 Said Elhadi a été nommé président-directeur général de la filiale énergétique du groupe royal SNI, Nareva. Ce dernier replacera Ayman Taud qui avait pris cette fonction par intérim après le départ en retraite d'Ahmed Nakkouch.

Par

C’est un nouveau président-directeur général qui prend ses fonctions à la tête de Nareva, la filiale spécialisée dans les énergies renouvelables de la Société Nationale d’Investissement (SNI). Il s’agit de Said Elhadi qui vient d’être nommé PDG de l’entreprise en remplacement de Ayman Taud. Le numéro 2 de la SNI avait occupé ce poste par intérim après le départ en retraite de Ahmed Nakkouch. La confirmation de cet ingénieur diplômé de Paris Tech s’est faite ce vendredi 25 août par le conseil de surveillance de Nareva, précise notre confrère le360.

Lire aussi : Aymane Taud remplace Ahmed Nakkouch à la tête de Nareva

Said Elhadi connait bien la maison SNI. En effet, ce dernier a passé près de 6 ans à la direction de Sonasid, premier producteur marocain de rond à béton et fil machine de 1998 à 2003. Il a occupé le poste de directeur général adjoint avant d’être confirmé au poste de DG de l’entreprise en 2001. Elhadi quitte Sonasid en juin 2003 pour assurer la présidence du directoire de l’Agence Spéciale Tanger Méditerranée (TMSA). En 2010, il devient le président du conseil de surveillance de l’agence publique jusqu’en 2012 quand il cède son poste à Mohammed Hassad. Depuis cette date, le nouveau PDG de Nareva, s’est converti dans le conseil en créant son cabinet Aesis Advisory spécialisé dans le conseil aux investisseurs, prêteurs et acteurs dans l’Industrie et l’Infrastructure (Montage et gestion de projets, contrats PPP, Business Development, croissance externe, restructurations).

Lire aussi :Énergies renouvelables: Nareva s’allie à Engie

Désormais, Said Elhadi mettra son expertise et expérience au service de Nareva. Selon le360, le Conseil de surveillance a fixé au nouveau PDG l’objectif de développer le marché africain, principal relais de croissance de la filiale énergétique à l’international. Dans sa dernière sortie médiatique, Hassan Ouriagli, le PDG de la SNI avait expliqué que la stratégie du holding royal est participer au projet d’électrification en Afrique, dont l’objectif annoncé est d’installer 5.000 à 6.000 MW en énergie propre avant 2025. Hassan Ouriagli rappelait dans ce sens le partenariat qui existe entre Nareva et Engie « pour investir ensemble dans les énergies propres en Afrique du Nord et en Afrique subsaharienne« . « Nous avons un certain nombre de projets communs en cours d’évaluation« , confiait-il au le360.ma au mois de mars.

Lire aussi : La SNI investira dans l’hôtellerie et l’énergie en Afrique subsaharienne

article suivant

Après le président, le Conseil de la concurrence retrouve 12 nouveaux membres

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.