Accusations de pédophilie: Ilyas Elomari soutient Mohamed Yatim

Le patron du PAM a gelé l'adhésion de Lahcen Bouarfa, élu du parti qui a accusé le dirigeant PJD Mohamed Yatim de pédophilie.

Par

mohamed yatim © Yassine Toumi/TELQUEL

Le secrétaire général du Parti de l’authenticité et de la modernité (PAM), Ilyas Elomari, s’est dit solidaire de Mohamed Yatim, accusé de pédophilie le 29 mars par Lahcen Bouarfa, élu du parti du tracteur dans la ville de Goulmima. « J’exprime mes sincères regrets pour ce qui s’est passé. Je vous confirme mon soutien pour les poursuites judiciaires que vous allez entamer contre la personne concernée« , écrit le patron du PAM dans une correspondance envoyée à Mohamed Yatim.

Lire aussi : Accusé de pédophilie, Mohamed Yatim dément et entame des poursuites judiciaires

Ilyas Elomari a également décidé de « geler l’adhésion de Lahcen Bouarfa au sein du parti », « d’interdire toutes ses activités partisanes« , et de « soumettre son dossier à la commission éthique » au parti du tracteur, peut-on lire dans la communication d’Elomari, qui a qualifié les accusations de Lahcen Bouarfa de « dangereuses » et « inadéquates ».

L’élu Lahcen Bouarfa avait affirmé en vidéo que des procès-verbaux de la police attesteraient des faits de pédophilie reprochés au cadre du PJD. L’affaire remonterait selon lui, au temps où Yatim était enseignant de philosophie à la ville Beni Mellal. Il aurait cherché à « étouffer » l’affaire en quittant la ville.

Dans un communiqué publié le 30 mars sur le site du PJD, Mohamed Yatim dément ces accusations, et annonce son intention d’engager des actions en justice contre Hassan Bouarfa, et le site d’information Hespress, qui avait relayé la vidéo.

article suivant

Soupçonné de corruption, l’ancien roi d’Espagne Juan Carlos s’exile