E-commerce: le marché reste concentré autour de Casablanca, Rabat et Marrakech

Le moteur de recherche Vendo.ma, qui regroupe une base de données de près de 200 sites de e-commerce, fait le point sur les habitudes d'achat en ligne des Marocains en 2016, dans un secteur en très forte croissance.

Par

Le moteur de recherche Vendo.ma, qui regroupe une base de données de près de 200 sites de e-commerce, fait le point sur les habitudes d’achat en ligne des Marocains en 2016, dans un secteur en très forte croissance.

système

Source: Vendo.ma

Avec près de 200 sites de e-commerce référencés dans son moteur de recherche, Vendo.ma permet à ses utilisateurs d’avoir une vision globale de l’offre des portails. Son rapport 2016 sur les chiffres-clés du marché permet également d’avoir une idée sur le comportement des utilisateurs et leurs préférences en termes de e-commerce. Il confirme  par ailleurs l’étude menée sur les tendances du marché par Kaymu (devenu Jumia Market) en 2015.

Les Marocains utilisent essentiellement leur mobile pour l’achat en ligne. 67% du trafic provient en effet d’appareils mobiles, contre seulement 28% pour les ordinateurs, et 5% pour les tablettes. Apple arrive en tête des marques de téléphones les plus utilisées, suivi par Samsung.

C’est un renversement de tendance par rapport aux chiffres de 2015 qui indiquaient alors que les ordinateurs arrivaient en tête avec 55% du trafic et 36% pour les mobiles. C’est également une tendance confirmée par le rapport de Jumia Market sur le M-commerce (commerce sur mobile) en 2016, qui indique que 73% des commandes proviennent du mobile.

Lire aussi : E-commerce: portrait robot du cyberacheteur marocain

Le marché reste très concentré autour des classes d’âge de 18 à 24 (24% des utilisateurs) de 25 à 34 ans (38%) et de 35 à 44 ans (24%). Des chiffres cohérents avec ceux de Jumia Market. Les acheteurs sont en majorité masculins, puisqu’ils comptent pour 60% des utilisateurs de Vendo, des chiffres presque similaires à ceux de 2015 (58%).

Jumia Market expliquait à l’époque que l’écart entre les genres était appelé à se résorber, étant donné que « le taux de conversion moyen entre les deux sexes est à peu près semblable« . Autrement dit, le même pourcentage d’hommes et de femmes procèdent à un achat après avoir cliqué sur un article.

géogra

Source: Vendo.ma

La très forte concentration des utilisateurs autour de trois pôles est confirmée également par cette nouvelle étude. Rabat, Casablanca et Marrakech comptent pour 77% des utilisateurs du e-commerce en 2016 selon Vendo, un chiffre très proche de celui de Jumia Market, qui indiquait que 80% des transactions étaient effectuées dans ces trois villes.

Concernant les principaux produits recherchés par les internautes, on peut noter une légère différence entre les études. Ainsi, la catégorie mode et accessoire arrive en tête, devant la high-tech et les deals dans le rapport 2016.

Une évolution qui peut se révéler trompeuse puisque les accessoires sont séparés des vêtements dans le rapport de Jumia Market, pour lequel le high-tech arrivait en tête devant les vêtements puis les bijoux.

On relève par ailleurs que c’est Jumia qui truste la première place des boutiques en ligne. H-Mall et Zara complètent le podium.

article suivant

Pour les non-Ramédistes, une déclaration sur internet afin de bénéficier de l'aide