Le gouvernement de Benkirane soutient les mesures du roi sur la crise mauritanienne

Deux jours après les déclarations de Chabat sur la Mauritanie, le gouvernement a affirmé son soutien total à toutes les mesures entreprises par le roi. Un nouveau désaveu pour le chef de file de l'Istiqlal ?

Par

Le projet de loi n°61-16, portant création de l'Agence de développement digital, avait été approuvé en Conseil de gouvernement le 28 juillet 2016 (Crédit : MAP)

Le conseil de gouvernement, réuni le 27 décembre à Rabat, a affirmé « le soutien total du gouvernement à toutes les mesures prises par le roi pour remédier aux répercussions des dernières déclarations au sujet de la Mauritanie sœur », a indiqué Bassima Hakkaoui, ministre de la communication porte-parole du gouvernement par-intérim, dans un communiqué.

Abdelilah Benkirane a, donc, mis sur la table du conseil de gouvernement la crise avec la Mauritanie déclenchée par le patron de l’Istiqlal, Hamid Chabat. Le parti même avec lequel Benkirane souhaite former un gouvernement. Il avait même demandé à Akhannouch, chef de file du RNI, à revoir sa position concernant le parti de la balance, arrivé en troisième position des législatives. Cette crise politique pourrait alors changer les rapports de force, alors que Benkirane tente d’essayer de rétablir la situation en se rendant en Mauritanie dès le 28 décembre.

Lire aussi : Pourquoi Benkirane tient-il autant à l’Istiqlal ?

 Mohammed VI entre en ligne pour rassurer

Le roi a demandé à Abdelilah Benkine de se rendre à Zouirate, accompagné du ministre délégué des Affaires étrangères et de la coopération, Nasser Bourita. « Le roi a demandé au Chef du gouvernement de dissiper tout malentendu qui pourrait avoir un impact négatif sur les excellentes relations qui existent entre le Maroc et la Mauritanie », a ajouté la même source.

Le souverain avait eu plus tôt dans la matinée du 27 décembre un entretien téléphonique avec le président de la Mauritanie, Mohammed Ould Abdelaziz. Il a ainsi pu réitérer son soutien et son amitié indéfectibles, ainsi que son attachement à la relation de bon voisinage et de solidarité entre les deux pays. Mohammed VI a également tenu à rassurer le président mauritanien que le Maroc reconnait l’intégrité territoriale de la république islamique de Mauritanie, conformément au droit international.

Lire aussi : Entretien téléphonique entre Mohammed VI et le président mauritanien Ould Abdelaziz

article suivant

Témoin d'un réchauffement avec la Mauritanie, Hamid Chabar rencontre le président Ould Abdelaziz   

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.