Maroc-Mauritanie : Benkirane attendu par Abdelaziz à Zouirate pour mettre fin à la crise

Selon plusieurs sources médiatiques, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane se rend en Mauritanie pour rencontrer le président Abdelaziz, et dissiper la crise provoquée par les propos de Chabat.

Par

Crédit : AFP

Le Chef du gouvernement désigné, Abdelilah Benkirane, devrait arriver, le 27 décembre à Nouakchott, pour tenter de mettre fin à la polémique née suite aux propos du patron de l’Istiqlal, Hamid Chabat, sur la « marocanité » de la Mauritanie, ont rapporté plusieurs sources médiatiques.

Le journal mauritanien Al Akhbar, proche du pouvoir, affirme que Abdelilah Benkirane va « quitter le territoire marocain, en partance vers la capitale mauritanienne Nouakchott »,  ajoutant qu’il « se déplacera le matin du 28 décembre dans la ville de Zouirate, où il est attendu par le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz dans sa résidence de vacances située dans le désert de Tirs Zemmour ». 

L’agence de presse turque Anadolu, citant une source au sein du PJD, rapporte que Abdelilah Benkirane « devrait se rendre en Mauritanie pour contenir les répercussions des déclarations du chef d’un parti d’opposition ayant suscité l’indignation de Nouakchott », sans pour autant donner plus de détails concernant ce déplacement. Le site du quotidien Al Ahdat Al Maghribiya s’était également fait l’écho du voyage de Benkirane. « Les sources contactées par le site (ahdath.info) affirment que Benkirane tentera de réparer la dangereuse bourde de Chabat avec les voisins mauritaniens ».

Le site du quotidien mauritanien Al Akhbar précise que le président Abdelaziz et Abdelilah Benkirane devraient évoquer « les relations entre les deux pays, ainsi que la crise provoquée par les déclarations du secrétaire général du parti marocain de l’Istiqlal, qui a suscité de vives critiques de la part des élites mauritaniennes ». Par ailleurs,  la même source, citant une source diplomatique mauritanienne, avait évoqué l’éventualité de l’ouverture d’une ambassade du Polisario, en réponse aux propos de Hamid Chabat.

article suivant

Mohammed VI en visite officielle au Soudan en octobre

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.