L’Intérieur met en garde les auteurs d'entraves au cortège royal

Les auteurs d’entraves aux passages des convois royaux sont prévenus. Aucun avantage ne leur sera versé, et les services de sécurité ne seront pas tenus responsables en cas d’accident.

Par

Crédit: Fadel Senna/AFP

C’est le deuxième communiqué du genre. Il y a six mois déjà, le ministère de l’Intérieur s’était fendu d’un communiqué, le 1er juillet, dans lequel il mettait en garde contre « le danger d’entraver la circulation et le passage du cortège royal sur la voie publique dans une tentative de bénéficier de certains avantages ». Reprenant quasiment les mêmes termes, le département de Mohamed Hassad a réitéré la même mise en garde, tout en démentant « que quelqu’un ait bénéficié d’un quelconque avantage en entravant la circulation et le passage du cortège royal sur la voie publique  », relaie l’agence MAP dans un dépêche publiée le 17 décembre.

Tout en rappelant avoir déjà mis en garde les auteurs d’entraves aux passages du cortège royal, le ministère de l’Intérieur a prévenu « que les services de sécurité accompagnant le cortège royal ne recevront aucune demande présentée de la sorte, qu’elle qu’en soit la nature, et ne seront pas responsables en cas d’accident que subiraient les auteurs  ».

article suivant

L'optimisme du Maroc et du Nigéria suffira-t-il à réaliser leur gazoduc ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.