Le plus haut responsable sécuritaire russe en déplacement au Maroc

Nikolaï Patrouchev est attendu ce 15 décembre au Maroc. Durant sa visite, il rencontrera des responsables marocains avec lesquels il évoquera le « développement du dialogue bilatéral entre le Maroc et la Russie dans le domaine de la sécurité ».

Par

Crédit: AFP

Vers un nouveau rapprochement Maroc-Russie.  Selon une dépêche de l’agence de presse russe RIA-Novotni publiée le 14 décembre, le secrétaire du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie (CSFR), Nikolaï Patrouchev, se rendra au Maroc les 15 et 16 décembre. Durant sa visite, Petrouchev aura des entretiens concernant le « développement du dialogue bilatéral entre le Maroc et la Russie dans le domaine de la sécurité » avec des responsables marocains, selon RIA-Novotni.

Le 27 janvier, le responsable du CSFR avait rencontré le conseiller royal Fouad Ali El Himma qui s’était rendu au Kremlin. Lors de leur entretien, El Himma et Petrouchev ont évoqué les « perspectives de coopération entre Rabat et Moscou dans différents domaines ».

Lire aussi: Fouad Ali El Himma a rencontré le plus haut responsable sécuritaire de Russie

Cette rencontre a eu lieu deux mois avant la visite du roi Mohammed VI, au mois de mars, au cours de laquelle la Russie et le Maroc ont convenu de renforcer « leur coordination » sur la question du Sahara. Les deux pays sont parvenus à un accord concernant la formation d’imams russes au Maroc lors de la visite du souverain. Le roi avait également examiné des « questions concernant le commerce bilatéral et la coopération économique, y compris la coopération dans l’énergie, l’industrie, l’agriculture, le tourisme et d’autres domaines […] » avec le premier ministre russe, Dimitri Medvedev, lors de son passage à Moscou.

Lire aussi: Des imams russes bientôt formés au Maroc

Lire aussi: Mohammed VI parlera énergie avec Medvedev

Début décembre, le chef de gouvernement désigné, Abdelilah Benkirane, a déclaré à l’agence de presse Al Quds que l’offensive russe en Syrie « dépasse toutes les limites humaines ». Des déclarations qui avaient suscité la « préoccupation » de Moscou, selon un communiqué de presse de la diplomatie marocaine. En réaction, Salaheddine Mezouar a souligné « l’attachement du royaume à la préservation de relations fortes avec la Fédération de Russie, confortées par la déclaration sur le partenariat stratégique approfondi, conclu à l’occasion de la visite royale à Moscou ».

Lire aussi: La Russie « préoccupée » par des déclarations de Benkirane sur la Syrie

 

article suivant

Younes Moujahid : "Youssoufi était un excellent journaliste"