10 Marocains dans le top 100 des leaders africains de demain

10 Marocains dans le top 100 des leaders africains de demain

Dans son rapport 2016, l’institut Choiseul a classé les 100 premiers jeunes dirigeants de moins de 40 ans qui incarnent l’avenir économique de l'Afrique. Dix Marocains y figurent, faisant du royaume le pays le plus représenté sur le continent.

Par

L’institut Choiseul, un think tank dédié à la gouvernance économique mondiale basé à Paris, a publié le 3 octobre l’édition 2016 de son rapport annuel Choiseul 100 Africa – Les leaders économiques de demain, un document qui recense et classe « les jeunes dirigeants africains de 40 ans et moins, appelés à jouer un rôle majeur dans le développement économique du continent dans un avenir proche. »

Ils sont dirigeants de grandes entreprises, entrepreneurs à succès, investisseurs et porteurs de projets innovants, et « incarnent le dynamisme et le renouveau de tout un continent, et portent les espoirs de toute une génération » selon l’institut.

Dix représentants Marocains font partie des lauréats cette année, faisant du Maroc le pays le mieux représenté sur le continent. Il s’agit dans l’ordre de :

  • Mehdi Tazi, PDG de Saham Assurance Maroc, (2e en Afrique),
  • Badr Alioua, directeur de la banque privée d’Attijariwafa Bank (22e),
  • Saad Sefrioui, directeur général délégué d’Addoha (33e),
  • Majid Iraqi, directeur général de Taqa Maroc (36e),
  • Youssef Chraïbi, PDG d’Outsourcia (41e),
  • Lamia Tazi, directrice générale de Sothema (48e),
  • Mohamed Yacoubi, directeur général Afrique de Palmeraie Développement (57e),
  • Lamia Merzouki, directrice générale adjointe de CFCA (60e),
  • Rachid Kettani, directeur financier d’Attijariwafa Bank (69e)
  • Marouane Ameziane, directeur de la stratégie et de développement de l’OCP (73e).

Le royaume devance dans ce classement le Nigéria et le Kenya, avec neuf représentants chacun, l’Afrique du sud avec sept lauréats et la Côte d’ivoire, représentée par six lauréats. Le premier de cette liste est le Tanzanien Mohammed Dewji, plus jeune milliardaire africain et PDG du groupe tanzanien MeTL, spécialisé dans l’agro-industrie.

Le rapport de Choiseul tient compte de « l’image et la réputation, le parcours et les compétences, le pouvoir et la fonction, l’influence et les réseaux, le potentiel et le leadership » dans son classement.

 

article suivant

Ce qu'il faut retenir des sorties des Lions face à la Mauritanie et au Burundi

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.