Much loved récompensé par le Prix Lumières du meilleur film francophone

Le film Much Loved (Zin li Fik) de Nabi Ayouch a raflé le 9 février un nouveau prix, celui du meilleur film francophone en France pour l'année 2016.

Par

Scène de Much loved
Extrait de Much loved (Zin li fik) de Nabil Ayouch.

Pour la deuxième fois, le réalisateur marocain Nabil Ayouch reçoit le Prix lumières du meilleur film francophone décerné par l’Académie des Lumières. Récompensé en 2014 pour les Chevaux de Dieu qui revient sur les attentats du 16 mai 2003, Ayouch le reçoit cette fois-ci pour son film  Much Loved (Zin Li Fik) qui raconte l’itinéraire de quatre prostituées dans la ville de Marrakech.

Avant d’obtenir ce prix, le cinéaste en a raflé d’autres pour ce film qui est interdit au Maroc. Au festival d’Angoulème, Much loved a été sacré Valois d’or du meilleur film et son actrice principale a obtenu le Valois de la meilleure actrice. Au Journées cinématographiques de Carthage, le film a reçu le prix du Jury.

Lire aussi : «Much loved», film de Nabil Ayouch sur la prostitution, sélectionné à Cannes

Lire aussi : Loubna Abidar trouve refuge en France

article suivant

PLF et nomination d’ambassadeurs au menu du Conseil des ministres présidé par Mohammed VI