Boussaid prévoit un impact négatif de l'agriculture sur la croissance

Mohamed Boussaïd était l’invité du forum de la MAP ce 5 janvier. Vignette automobile, retraites, croissance… retour sur ses déclarations.

Par

Mohamed Boussaïd.
Mohamed Boussaïd, ministre de l'Economie et des finances. Crédit: Yassine Toumi.

Mohamed Boussaïd était l’invité du forum de la MAP ce 5 janvier. Vignette automobile, retraites, croissance… retour sur ses déclarations.

« Le taux de croissance prévisionnel de 3 % en 2016 devrait être impacté par le recul prévu de 1,8 % des activités agricoles », a déclaré le ministre de l’Économie et des Finances Mohamed Boussaïd, invité ce 5 décembre au forum de la MAP. Dans la loi de finances, le gouvernement table sur 3 % de croissance cette année, alors que le FMI est plus optimiste (3,7 %) tandis que le HCP prévoit 2,6 % et Bank Al Maghrib 2,1 %. Mais le taux fixé dans la loi de finances a été calculé en imaginant une année agricole moyenne, alors que cela semble finalement très mal engagé.

Lire aussi : Mauvaise nouvelle, l’année agricole est déjà perdue

Le ministre est aussi revenu sur le déficit des caisses de retraite, dont il évalue le montant actuel à 3 milliards de dirhams. D’après ses estimations, le trou devrait se creuser pour être de 8,6 milliards en 2016. D’où la volonté du gouvernement de réformer le système de retraites, en retardant l’âge légal de départ à la retraite notamment.

Le forum de la MAP a aussi été l’occasion pour Mohamed Boussaïd de vanter le succès des nouveaux dispositifs de paiement de la vignette automobile mis en place le 1er janvier. Celui-ci peut maintenant se faire aux guichets automatiques de certaines banques par exemple. D’après le ministre, 64 000 paiements ont été enregistrés en seulement quatre jours. Ce changement devrait permettre de réduire les coûts pour l’administration (1 500 personnes fonctionnaires étaient mobilisées pour cette tâche), puisque c’est maintenant à l’usager de supporter le coût de la démarche.