Méditel lève 3,2 milliards de dirhams

Le consortium composé de BMCE, BMCI, Société Générale et le Crédit du Maroc a accordé à Méditel 3,2 milliards de dirhams. Le deuxième opérateur télécom entend poursuivre ses investissements dans le très haut débit.

Par

Crédit : Nawalbennani/Wikipedia.

Méditel a levé 3,2 milliards de dirhams auprès d’un consortium bancaire composé de 4 banques. A leur tête on retrouve la filiale sœur de Méditel, BMCE Bank of Africa en plus de BMCI, la Société Générale ainsi que le Crédit du Maroc. Selon le communiqué de l’opérateur télécom, cette enveloppe servira à « poursuivre ses investissements dans le très haut débit avec la 4G, la fibre et l’ADSL, ainsi que sa stratégie de digitalisation et d’offre de services centrés sur le client ». Méditel entend achever la modernisation et l’extension de son réseau.

Cette levée de fond rentre dans le cadre du plan d’investissement quinquennal de 7 milliards de dirhams annoncé début 2015 par la filiale d’orange. « Nous sommes convaincus qu’il faut continuer à investir dans les infrastructures pour booster la croissance», nous a déclaré dans un précédent entretien Michel Paulin, le directeur général de Méditel. Le deuxième opérateur compte contrer l’érosion inévitable des services déclinants tels que la voix et le messaging en misant sur le trafic Data qui explose actuellement. « La 4G qui est un service nouveau représente déjà 5% du trafic data », nous avait-il affirmé en septembre dernier. Cette nouvelle reconfiguration du marché des télécoms impose aux opérateurs d’investir massivement pour capter ces points de croissance.

Par ailleurs, toutes les régions du Maroc ne sont pas toutes équitablement équipées. Méditel pour sa part, affirme que la modernisation et l’extension de son réseau concerne tout le Maroc.