Un sous-traitant de Peugeot Citroën annonce son arrivée au Maroc

Le groupe franco-chinois International Services Industrie qui exporte déjà ses produits à Tanger pour Renault compte mettre en place une filiale au Maroc.

Par

Crédit: DR

En accueillant la future usine du constructeur français PSA Peugeot Citroën à Kenitra, le Maroc pourrait voir débarquer plusieurs équipementiers automobiles, sous-traitants de la société française. Parmi eux, le groupe franco-chinois International Services Industrie ( ISI). « PSA a demandé à ses fournisseurs monde, et notamment chinois, de l’accompagner au Maroc. Il en compte 200 à 300 », a indiqué au site spécialisé l’Usine Nouvelle,  Adrien Alves le directeur commercial France du Groupe.

Le Groupe spécialisé dans la fabrication des pinces de soudage par résistance exporte déjà ses produits à Tanger, puisqu’il est également fournisseur de Renault. L’exportation se fait via le groupe TB Maroc, spécialisé dans l’importation et la distribution des pièces de rechange et accessoires pour les industriels.

Mais avec la prochaine implantation de PSA au Maroc, les sous-traitants de PSA et Renault envisagent de passer à la vitesse supérieure en y implantant une filiale, lui qui ne réalise que 1 à 2 millions d’euros de chiffre d’affaires au Maroc. « On pense faire évoluer notre partenariat avec TB Maroc. Demain, on aura une activité sur le territoire marocain. Nous sommes en train de mettre en place une filiale ici [ Maroc, ndlr]» précise Adrien Alves.

Plus d’équipementiers chinois attendus

Mais le Maroc ne compte pas s’arrêter là et veut attirer plus d’équipementiers chinois. Le ministre de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy a confié en novembre dernier  avoir organisé une rencontre avec 360 équipementiers automobiles de différentes nationalités en octobre parmi  lesquelles une cinquantaine de groupes chinois particulièrement intéressés par les activités de Renault à Tanger Med et le projet de Peugeot PSA.

« On s’attendait à en recevoir seulement une dizaine. Ils ont été très surpris par la qualité des infrastructures et nous avons déjà commencé, pour certains d’entre eux, à chercher des terrains pour leurs usines » a indiqué de son côté, Hakim Abdelmoumen le président de l’Association marocaine pour l’industrie et le commerce automobile (AMICA) à la même source.

Lire aussi : Équipementiers automobiles : D’importants investissements sont prévus

Lire aussi : MGI s’installe à El Jadida pour fournir Renault Tanger

Le groupe automobile PSA avait annoncé en juin dernier qu’il comptait investir 557 millions d’euros dans une usine au Maroc où il produira 90 000 véhicules en 2019, avec la possibilité de passer à 200 000 selon le marché.