Équipementiers automobiles: D’importants investissements sont prévus

Moulay Hafid Elalamy s’apprête à signer d’importants investissements dans le secteur automobile. Deux équipementiers, déjà présents au Maroc, comptent y renforcer leurs investissements. Premières indiscrétions.  

Par

Moulay Hafid Elalamy s’apprête à signer d’importants investissements dans le secteur automobile. Deux équipementiers, déjà présents au Maroc, comptent y renforcer leurs investissements. Premières indiscrétions.  

 À l’approche des Assises de l’industrie, Moulay Hafid Elalamy balise le terrain. Le ministre sait que tout le monde l’attend au tournant sur la question de l’emploi. Il redouble donc d’efforts pour sécuriser des investissements sur « le moyen et long terme ».  « Il a mené des négociations très serrées avec un certain nombre d’investisseurs », confie une source proche du ministre. « Il a réussi à convaincre deux industriels de revoir à la hausse leur projet d’investissement au Maroc », ajoute-t-il.

Ainsi, un équipementier, déjà présent au Maroc, qui voulait installer une seule unité supplémentaire aurait décidé de multiplier son projet par cinq. Opérant initialement dans la production de tissu pour véhicule, il compterait installer au moins 4 nouvelles unités pour la réalisation de pare-chocs avant et arrière, des tableaux de bord, des conduits d’échappements et des panneaux de portes.

Un géant du câblage qui dispose déjà de trois usines se serait également engagé à porter à 10 le nombre de ses unités marocaines. Nos recoupements nous laissent supposer que cet industriel n’est autre que Yazaki.