Fizazi : "Je n'ai jamais insulté Haifa Wahbe"

Le cheikh Mohamed Fizazi dément avoir insulté Haifa Wahbe et lui reconnaît le droit de venir chanter au Maroc.

Par

Crédit: DR
Crédit: DR

Le cheikh Mohamed Fizazi dément avoir insulté Haifa Wahbe et lui reconnaît le droit de venir chanter au Maroc.

« Haifa Wahbe n’est pas la bienvenue au Maroc, la terre des nobles de Tanger à Lagouira », aurait déclaré le cheikh Mohamed Fizazi à l’adresse de la star de la chanson arabe qu’il qualifierait même de décadente après qu’elle se soit illustrée par une critique à l’adresse du festival de Dakhla. Elle avait fait polémique suite à son refus de venir au festival car il ne correspond pas à son « image de marque », aurait-elle déclaré.

Cheikh Fizazi a-t-il vraiment fustigé la chanteuse ? Contacté par Telquel.ma,  ce dernier dément le fait qu’il l’a insultée ou traitée de décadente comme rapporté par des médias, qui se sont reposés sur la page facebook du prédicateur. « Ce n’est pas ma page officielle. C’est un faux compte et je n’ai aucun problème qu’elle vienne chanter au Maroc. Chacun est libre de faire ce qu’il veut », nous confie-t-il.

Toutefois, le Cheikh en profite pour critiquer la déclaration de la star à l’égard du festival de Dakhla. « Qu’elle insulte ou qu’elle voit de manière condescendante la ville de Dakhla est inadmissible. Je lui en veux plus pour cela », nous explique-t-il.

Le quotidien Assabah avait révélé que « la chanteuse a traité les organisateurs du festival de non professionnels et que son nom ne peut être rattaché qu’à de grands événements ». Cependant, un communiqué des agents qui s’occupent de la promotion de la chanteuse libanaise dément ces propos et nuance la position de la chanteuse : « La chanteuse Haifa Wahbe n’a pas insulté la ville de Dakhla ou son festival. Elle a juste décliné l’invitation car cela ne correspondait pas à ses moyens financiers ». Une polémique pour rien, en somme.

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.