Une marche impressionnante à Rabat contre la position de la Suède

Une manifestation dénonçant le projet de reconnaissance du Polisario a été organisée dimanche 4 octobre à Rabat.

Par et

Crédit: Rachid Tniouni

Des milliers, voire des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dimanche 4 octobre devant l’ambassade de Suède au quartier Souissi de Rabat, afin de dénoncer la position du pays scandinave qui envisage une reconnaissance du polisario, a-t-on constaté sur place.

Les manifestants, qui ont commencé à affluer dès 15 heures à l’appel de l’Organisation marocaine de citoyenneté de défense de l’intégrité territoriale, étaient munis des drapeaux rouges et verts et de portraits du souverain Mohammed VI et ont scandé plusieurs slogans dénonçant la politique suédoise et appelant au respect de l’intégrité territoriale du Maroc. « Le Sahara est marocain« , la « Suède, arrête toi là » ainsi que des messages appuyant le boycott des sociétés suédoises ont été arborés par ces citoyens.

Les manifestants continuaient à affluer à l’écriture de ces lignes vers 18h. Les protestations se sont déroulées sous une surveillance policière importante, les abords de l’ambassade de Suède étaient protégés par des dizaines de policiers et aucun débordement n’a été enregistré, selon ce que nous avons pu constater sur place. Un hélicoptère survolait également la zone où se déroulait la manifestation.

Aucune estimation du nombre de participants n’a pu être fournie à ce stade par les organisateurs. Les autorités n’ont quant à elle pas encore diffusé de chiffres de leur côté également.

Les manifestants, provenant de plusieurs associations de la société civile, sont arrivés de plusieurs villes du Maroc pour prendre part à cette manifestation. Des dizaines d’autocars et des véhicules étaient stationnés aux abords de l’hôtel Sofitel, au quartier Souissi. Nombre de manifestants ont marché de l’hôtel pour rejoindre les abords de l’ambassade.

Lire aussi: Aux origines du conflit avec la Suède

Lire aussi:  Maroc-Suède: Nabila Mounib prépare ses arguments pour Stockholm

Interview. El Yazghi: « La Suède à beaucoup d’intérêts économique au Maroc »

Lire aussi: Abdelilah Benkirane dénonce un « parasitage » de la Suède

Crédit: Rachid Tniouni
Crédit: Rachid Tniouni
Crédit: Rachid Tniouni
Crédit: Rachid Tniouni
Crédit: Rachid Tniouni
Crédit: Rachid Tniouni
Crédit: Rachid Tniouni
Crédit: Rachid Tniouni
Crédit: Rachid Tniouni
Crédit: Rachid Tniouni
Crédit: Rachid Tniouni
Crédit: Rachid Tniouni
Crédit: Rachid Tniouni
Crédit: Rachid Tniouni
Crédit: Rachid Tniouni
Crédit: Rachid Tniouni
Crédit: Rachid Tniouni
Crédit: Rachid Tniouni
Crédit Rachid Tniouni
Crédit Rachid Tniouni

article suivant

Le coronavirus s’attaque au Raja, le match contre le Zamalek menacé de report