Rebbah: «Investir moins dans les infrastructures, plus dans la sécurité routière»

Rebbah: «Investir moins dans les infrastructures, plus dans la sécurité routière»

Le ministre de l’Equipement et du transport souhaite renforcer les investissements dans la sécurité routière en réduisant le budget dédié aux infrastructures. 

Par

Aziz Rabbah
Le ministre de l’Équipement et des transports, Aziz Rabbah. Crédit : DR

Aziz Rebbah fait volte-face. Alors que sa politique d’investissement dans les infrastructures s’intensifie, le ministre a  annoncé, le 4 mai, une baisse de 10% de ces mêmes investissements. Cette somme devrait être consacrée à la sécurité routière, selon le ministre des Transports, dont l’annonce fait suite au drame de Tan-Tan qui a fait 34 victimes au mois d’avril.

Le ministre a également présenté son « Plan Routes 2015-2035 » qui « ne revêtira aucune signification s’il ne place pas la vie et la sécurité des citoyens au cœur des priorités ». Ce projet devrait déboucher sur des accords de partenariats qui seront signés avec les 12 villes du royaume les plus touchées par les accidents de la route. Le responsable des transports a également fait part de son souhait de mettre en place une deuxième stratégie décennale relative à la sécurité routière, après celle de 2003-2013, et une stratégie de préparation à la période estivale.

Le 19 janvier, lors d’une journée d’information sur le BTP, Aziz Rebbah annonçait un investissement de 900 milliards de dirhams dans les infrastructures et les équipements publics pour la période 2015-2017, soit une nette augmentation. Car pour la période 2012-2016, l’investissement est estimé à 166 milliards de dirhams. Le responsable des Transports avait également annoncé, au mois de juillet 2014, la création de 1 800 kilomètres de réseau autoroutier.

Timothée Le Puil

article suivant

Abdelilah Benkirane : véhémence, tacles et vitriol

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.