Une lettre officielle dévoile le manque de sérieux de certains de nos députés

Yabiladi publie une lettre envoyée par des députés au Premier ministre français... truffée de fautes d’orthographe.

Par

Photo d'illustration. Crédit: Yassine Toumi
Crédit: Yassine Toumi

Un grand manque de professionnalisme de nos députés. Voilà ce que dénonce un article du site Yabiladi, qui publie une lettre signée par plusieurs députés et destinée au président du Sénat et Premier ministre français datant de 2013. Elle concerne le statut des MRE en France et les inégalités auxquelles ils doivent faire face, notamment en ce qui concerne leur retraite. Un sujet souvent traité par Yabiladi, qui s’adresse particulièrement aux Marocains de l’étranger et pointe ainsi régulièrement du doigt le manque d’investissement de nos politiques pour soutenir les MRE.

Or la lettre, présentée comme étant un mémorandum par la députée PJD Nezha El Ouafi, qui en est l’auteure et l’a envoyée à Yabiladi, est truffée de fautes d’orthographe (même dans le nom des députés français) et de syntaxe. Or, si le français n’est pas la langue officielle du Maroc, c’est celle de la France, à qui la lettre est destinée. Et si Nezha El Ouafi ne maîtrise pas la langue de Molière, elle peut néanmoins faire relire et corriger ses écrits. Notons aussi que huit présidents de groupes parlementaires de l’époque ont signé le memorandum sans se formaliser de sa forme.

Lire aussi : CAN 2015 : le communiqué de presse truffé de fautes du ministère des Sports

Sur le fond, la lettre pose également problème. En effet, comme son objet l’indique, elle concerne un rapport réalisé par une commission parlementaire française. Mais elle se fonde uniquement sur ce texte, sans apporter la moindre remarque spécifiquement marocaine, hormis des remerciements répétés et cette phrase : « Nous souhaitons que le gouvernement de monsieur Hollande [le gouvernement Hollande n’existe pas, il s’agit du gouvernement du Premier ministre de l’époque, en l’occurrence monsieur Ayrault, ndlr] prenne acte rapidement des propositions 74, 75 et 76 du rapport de la commission et les mettent en œuvre dans les brefs délais ».

Lire aussi : Quand nos politiques dérapent

article suivant

Quand le Maroc battait le Portugal (3-1) en 1986...

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.