Al Noor Tower: la wilaya de Casablanca met les points sur "i"

Dans un communiqué, la wilaya de Casablanca dément catégoriquement l'existence d'un projet de tour de 114 étages à casablanca.

Par

Al Noor Tower devrait être la plus grande tour d'Afrique. Crédit: DR
Al Noor Tower. Crédit : DR

La Wilaya du Grand Casablanca a démenti catégoriquement, vendredi 16 janvier, les informations selon laquelle la construction d’une tour de 114 étages, baptisée Al Noor Tower serait en projet à Casablanca.

«Nous informons l’opinion publique que ce projet n’existe pas actuellement, que le groupe en question ou tout autre groupe ne dispose d’aucune assiette foncière dans la ville de Casablanca pour la réalisation de ce projet, qu’aucune société n’a introduit une demande dans ce sens et qu’aucun dossier sur ce projet n’a été déposé chez les services concernés de la région du Grand Casablanca« , souligne la wilaya dans un communiqué parvenu à  Telquel.ma.

Un démenti qui suit un article du site de la chaîne d’information américaine CNN  qui revenait sur le projet de « plus haute tour d’Afrique » qui a fait couler beaucoup d’encre en décembre dernier. En effet, le groupe Middle East Development, basé à Dubaï et propriété du demi-frère d’Oussama Ben Laden, Tarek Mohamed Ben Laden avait alors annoncé sur son site qu’il comptait développer une tour construite sur une superficie de 25 hectares, qui serait composée de 114 étages et s’élèverait à 540 mètres à Casablanca, et avait même diffusé une vidéo de la maquette du projet, qui inclut hôtels, restaurants et bureaux.

Et si le 14 décembre l’Agence d’Urbanisation et de développement d’Anfa avait déjà qualifié les informations sur le projet de «dénuées de tout fondement» et de « rumeurs», Amédée Santalo, le chef du projet et conseiller de Cheikh Tarek Mohammed Bin Laden, s’était dit « étonné par le communiqué » en question car « des discussions ont déjà été entamées avec des responsables de la ville ».

Mais le communiqué de la wilaya, qui déclare « appuyer » la déclaration de l’agence urbaine de Casablanca, semble mettre fin au suspense.

article suivant

Les vols à destination du Maroc suspendus pour deux semaines à partir du 29 novembre