Maroc Bénévolat: le site qui met en relation les volontaires et les associations

Les personnes qui veulent s’engager dans une association ponctuellement ou sur le long terme peuvent maintenant trouver l’organisme qui leur convient en passant par un site spécialisé : Maroc Bénévolat.

Par

Activités culturelles, aide aux personnes handicapées, distribution alimentaire... Maroc Bénévolat peut proposer des actions dans tous les domaines. Crédit : Louis Witter

Depuis deux ans, le site Marocbenevolat.org met en relation bénévoles et associations. Le site permet aux Marocains qui ont soif d’aider, mais qui ont du mal à savoir à qui s’adresser, de trouver chaussure à leur pied et, à l’inverse, aux associations de trouver des bénévoles plus facilement.

Hicham El Akly, ingénieur en informatique installé en France, voulait lui-même devenir bénévole au Maroc lorsqu’il a pris conscience de la difficulté de trouver une association qui lui convenait et qui était en attente de volontaires. Il a donc décidé de s’inspirer des services France Bénévolat ou Québec Bénévolat pour monter l’équivalent marocain. Maintenant, une dizaine de jeunes font fonctionner le site mais « on ne gagne rien », nous explique Asmae Elmejdoubi, sa secrétaire générale. « Nous ne ferons jamais payer les associations mais il est vrai que nous allons chercher des sponsors pour nous permettre de développer le site ».

Une sorte de réseau social spécialisé

Concrètement, il vous suffit de s’inscrire sur le site et de vous créer un profil. A vous de préciser vos disponibilités, vos attentes et les domaines dans lesquels vous aimeriez intervenir. Ensuite, vous pouvez consulter les offres des associations, les commenter et postuler si vous êtes intéressés. Tout le monde peut s’inscrire en tant que bénévole, en revanche, l’équipe de Maroc Bénévolat vérifie le sérieux de l’association avant son inscription et lui fait signer une charte.

Pour le moment, 800 bénévoles sont inscrits sur le site, qui peuvent se mettre en contact avec 27 associations. En général, les organismes proposent des missions de court terme. En ce moment, une association propose par exemple de participer à une caravane de solidarité. Certaines sont quand même friandes d’un engagement continu, comme l’accompagnement scolaire par exemple.

Lire aussi : Ces bénévoles qui passent leurs soirées à distribuer des ftours

De plus en plus d’associations inscrites

« Les premières associations se sont inscrites après que nous les ayons démarchées mais maintenant elles commencent à nous connaître et s’inscrivent d’elles-mêmes », nous explique Asmae Elmejdoubi. Elle nous raconte quand même qu’« au Maroc, ce n’est pas évident de convaincre les associations d’utiliser Internet », et explique que Maroc Bénévolat a dû monter sa propre action d’entraide pour rassurer les associations et leur prouver que le site fonctionne bien.

Le site est nommé aux Maroc Web Awards, dans la catégorie « application web ». Pour Asmae Elmejdoubi, faire partie des finalistes serait une consécration et permettrait de « montrer que le web n’est pas seulement utilisé pour acheter et vendre mais qu’il peut être au service de l’humanité ». La jeune chercheuse est très optimiste : « La nouvelle génération d’internautes a l’esprit d’entraide, il suffit de les orienter, le succès de l’opération #100dhpouraider nous le montre bien », conclut-t-elle.