Petite leçon d'économie par Abdelilah Benkirane

La levée des subventions des hydrocarbures a permis d’épargner à l’Etat une somme d’argent considérable. Le chef du gouvernement explique (à sa manière) comment.

Par

La note de cadrage de la loi de Finances 2015 donne les grandes orientations du gouvernement
Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane Photo : DR

Lors d’un meeting de la jeunesse du PJD, tenu le 4 janvier, le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane est revenu sur la levée des subventions des hydrocarbures. Cette réunion a été également l’occasion pour Benkirane pour tirer, sans les nommer, sur les industriels.

« Quand l’Etat subventionnait le fuel et le gasoil, ceux qui tirent les ficelles prenaient ce qu’il y’avait de plus cher pour fabriquer leur énergie dans la mesure où ils ne payaient pas le prix des hydrocarbures », a-t-il expliqué. Et d’ajouter que « grâce à notre levée des subventions, les industriels n’utilisent plus le fuel mais utilisent d’autres sources d’énergie moins chères. Résultat : le prix de l’essence a baissé ». Après ce raccourci économique,  Benkirane précise que l’Etat accordera d’ici 2017, 4,7 millions de dirhams aux industriels afin qu’ils puissent eux-mêmes payer leurs sources d’énergie permettant ainsi à l’Etat de ne plus supporter cette charge.Le chef du gouvernement, fidèle à sa verve, utilise une comparaison imagée : « C’est comme si on invitait quelqu’un et qu’on lui présentait le menu, il choisira le produit le plus cher. Mais en lui confiant un budget, cette même personne ira manger dans une épicerie ou une laiterie (ma7laba) pour épargner« . Finalement, la question des subventions des hydrocarbures était aussi simple que cela!

article suivant

Dernière minute, réorganisation, blocage… Bis repetita pour les Marocains résidant à l’étranger