Comment le Coran a-t-il été rassemblé ?

Pendant les vingt-deux ans qu’a duré « la descente » de la révélation et sa réception par le prophète Mohammed, personne n’a songé à rassembler le texte coranique dans un seul livre, un codex  (Moushaf) qui regroupe les fragments qui le composent. Le prophète demandait à un groupe de scribes de transcrire « l’inspiration » divine, mais sans jamais la recueillir dans un seul livre. Le Coran était dispersé en feuillets, parchemins, mais surtout transmis de manière orale par les compagnons du prophète. Selon certaines sources historiques, Aïcha, l’épouse de Mohammed, a gardé chez elle des feuillets contenant une partie du texte coranique. C’est ce document qui servira plus tard de référence aux personnes qui auront pour mission de rassembler le Coran, pour vérifier et corriger les versions recueillies. Après la mort du prophète, la nécessité devient de plus en plus grande de collecter les parties éparses et parer à la prolifération de versions différentes du texte sacré de l’islam. Abou Bakr, le premier calife, demande alors à Zayd Ibn Thabit, l’un des scribes du prophète, de mener une opération…

article suivant

L’histoire du Maghreb vus par Laroui