Benkirane reproche aux médias leur manque d’objectivité

Dans un entretien vidéo accordé au PJD, Abdelilah Benkirane s’en est pris à des médias qui, selon lui, font dans le mensonge et le manque d’objectivité.

Par

Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane.
Abdelilah Benkirane. Crédit: AFP

Le chef du gouvernement en veut aux médias. Abdelilah Benkirane se dit déçu concernant le traitement de l’information par la presse et « la diffamation dont fait preuve certains organes médiatiques qui sont à la merci de puissances occultes ». Pour étayer son propos, le chef du gouvernement a pris comme exemple une information qui, selon lui, a été relayée de manière mensongère. « Un journal et un site ont affirmé que j’avais contacté le président du parlement pour retarder la loi des finances, ce qui est complètement faux », a-t-il assuré.

La deuxième chose qui ne plaît pas à Benkirane est relative à « la critique partiale qui est fondée sur des données inexactes et de fausses interprétations ». Pour le chef du gouvernement, « la critique est constructive quand elle est basée sur l’objectivité et sur le respect ». Il constate aussi que certains organes ne « respectent pas les valeurs sacrées de la nation ».

Lors de cet entretien, le chef de l’exécutif a également soulevé la question de la presse partisane qui, selon lui, connait un échec, faute de financements ainsi que d’autres problèmes encore non définis.

article suivant

Réouverture des frontières : pas de recommandation du comité scientifique, selon le ministère de la Santé