Médias

Chada TV, nouveau-né du paysage audiovisuel marocain, lancé en septembre

Chada TV, nouveau-né du paysage audiovisuel marocain, lancé en septembre
juillet 25
18:16 2017
Partager

La grille de la nouvelle chaîne propose de la musique, des capsules d'actualité people, et des talkshows.

Un MTV à la marocaine ? C’est l’ambition affichée par Chada TV. "L’idée est de monter une chaîne qui combine musique et divertissement, un terrain inexploré jusqu’à présent au Maroc", nous explique Rachid Hayeg, PDG du groupe qui détient aussi la radio Chada FM.

Diffusée par satellite depuis la Jordanie et sur Internet, la nouvelle chaîne sera lancée dès septembre. "Il y a de la place pour une chaîne thématique, d’autant plus que nous sommes producteurs de musique (à travers le label Sawt Al Qahira, NDLR) depuis un bon moment", poursuit le PDG.

La grille des programmes de Chada TV proposera des clips marocains et du Moyen-Orient en continu, mais également des capsules d'actu people, et une émission quotidienne en prime time. "Ça peut être une enquête culturelle, des talkshows, des interviews avec des artistes et plus tard des concours de découvertes de talents", explique Rachid Hayeg. "De manière générale, tous les événements musicaux et culturels seront traités sur notre chaîne", ajoute-t-il, précisant que la cible de sa chaîne était la tranche d'âge de 15-35 ans du Maroc et du Moyen-Orient.

Rachid Hayeg reste évasif sur les moyens financiers dont dispose sa chaîne. "La télé ce n’est pas comme la radio ça coûte cher", se contente-t-il de déclarer, soulignant néanmoins que le capital de Chada TV était constitué  "de fonds propres en plus de crédits".

Le PDG de Chada reste aussi discret sur l'identité des actionnaires en déclarant que "dans le tour de table de la chaîne, il y a une partie des actionnaires de la radio et d’autres investisseurs qui n’ont rien à voir avec le domaine de l’audiovisuel". Nos confrères de Medias24 révèlent cependant que "des actionnaires étrangers privés, notamment du Moyen-Orient", ont investi dans Chada TV. Actuellement près de 30 personnes composent l’équipe rédactionnelle et technique de la nouvelle chaîne.

Chada TV voit ainsi le jour en contournant le blocus de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) sur l’octroi des licences aux chaînes privées. Elle n’est pas la première puisque Rachid Niny a, au mois de septembre, lancé Télé Maroc dont les émissions sont produites au Maroc, mais dont la diffusion est assurée, via satellite, depuis l’Espagne.

Lire aussi: Télé Maroc: Bienvenue à Niny TV

Lire aussi: Libéralisation des ondes au Maroc : On a zappé les télévisions privées

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss