essentiel

Hirak: la manifestation de Rabat vue par la presse nationale

Crédit : Yassine Toumi
Hirak: la manifestation de Rabat vue par la presse nationale
juin 12
14:12 2017
Partager

Ce lundi 12 juin, la plupart des quotidiens reviennent sur la manifestation de soutien au Hirak organisée la veille à Rabat. 

"Al Adl Wal Ihssane surfe sur les contestations du Rif", peut-on lire sur  la Une du quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia. Durant la marche de soutien au Hirak organisée la veille, nos journalistes présents sur place ont pu constater une présence majoritaire de militants d'Al Adl Wal Ihsane dans une foule qui comptait près de 40.000 personnes. Selon Al Ahdath, les leaders du mouvement islamiste ont tenté "d'imposer leurs conditions" aux autres organismes participants à cette manifestation  en "séparant les hommes et les femmes" et en "interdisant aux femmes de scander des slogans".

De son côté, Assabah n’a pas consacré d’article à la marche, mais une photo sur sa Une avec pour légende: "la marche de Rabat marque le retour des Adlistes". "La Jamâa d'Al Adl Wal Ihssan est revenue à l'espace des protestations à travers ce qu'on a qualifié de marche en solidarité avec les contestations du Rif", peut-on lire dans le commentaire qui accompagne cette photo et dans lequel Assabah s’interroge: "est-ce une démonstration de force pour affirmer que la Jamâa est encore influente ? Ou tout simplement une manière de surfer sur les événements pour provoquer l'État?"

Le quotidien Akhbar Alyaoum se veut plus poétique et lyrique en titrant: "Grand cri contre la Hogra à Rabat". Pour le journal, la marche de Rabat a "rafraîchi l'esprit du 20 février". Son éditorialiste et directeur, Taoufik Bouachrine, a consacré un édito intitulé "Carton jaune" à cette marche où il affirme que "le Hirak du Rif n'est plus isolé", et que l'affaire d'Al Hoceima est "devenue une cause nationale" . L'éditorialiste fait également observer que "la balle est à présent dans le camp de l'État" qui "doit répondre à la lettre de la manifestation du dimanche, au lieu de l'ignorer" en "libérant les détenus, et destituant des responsables qui ont mis de l'huile sur le feu".

"Une marche qui promet" titre le quotidien de l'Istiqlal, Al Alam, en Une de son édition de ce lundi 12 juin. Son pendant francophone, L'opinion, s'est contenté d'illustrer la manifestation avec trois photos et d'annoncer sobrement une "Manifestation à Rabat en soutien au Hirak d'Al Hoceima" organisée à l'appel de "courants de la gauche radicale" et "d'un mouvement islamiste". D'autres quotidiens comme Almassae, Le Matin, ou encore Al Akhbar de Rachid Nini, n'ont pas traité l'actualité de la marche de Rabat.

Du côté de la presse internationale, le quotidien Le Monde parle d’une manifestation "en masse, en soutien au mouvement d’Al Hoceima". Le quotidien français évoque "plusieurs milliers  de manifestants" lors de ce rassemblement, relevant que la plupart d’entre eux appartenaient au mouvement Adl wal Ihssane. La Jamaâ est décrite comme le "seul groupe d’opposition capable de mobiliser massivement" .

Le quotidien espagnol El Pais  évoque lui aussi la participation de la Jamaâ à la marche, en titrant que "Les islamistes renforcent une protestation massive à Rabat en solidarité avec Al Hoceima". Pour le journal espagnol, la marche a été organisée à l'appel du mouvement d'Abdesslam Yassine. El Pais en fait d'ailleurs "l'une des plus grandes manifestations depuis le printemps de 2011".

 

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss