essentiel

Combien gagnent nos ministres?

Combien gagnent nos ministres?
janvier 06
13:04 2017
Partager

Entre salaire et diverses indemnités, le chef du gouvernement perçoit 70 000 dirhams nets par mois. Les ministres et les secrétaires d’Etat touchent respectivement 10 000 et 20 000 dirhams en moins. Les détails.

Alors que les négociations pour la formation du prochain gouvernement se poursuivent, le quotidien L’Économiste dévoile dans sa livraison du 5 janvier la cagnotte (salaires et indemnités) que vont se partager les ministres du prochain gouvernement.

Ainsi, selon le quotidien qui a eu accès aux documents du ministère des Finances, les ministres qui seront prochainement nommés se verront octroyer d’abord 10 000 dirhams chacun à titre d’indemnité d’investiture. Le chef du gouvernement, lui, touchera 20 000 dirhams. Selon le quotidien, cette indemnité accordée aux membres du gouvernement est destinée à "étoffer leurs garde-robes en costumes, chemises et cravates en attendant  leurs salaires à la fin du mois".

Une fois en poste, les ministres perçoivent à la fin de chaque mois un salaire divisé en quatre parties qui varie d’un poste à l’autre. Le chef du gouvernement perçoit  ainsi un salaire net mensuel de 70 000 dirhams, dont 32 000 dirhams  en rémunération forfaitaire, 18 000  dirhams  à titre d’indemnité de représentation, 15 000 dirhams pour indemnité de logement, et enfin 5 000 dirhams pour frais divers.

Les ministres quant à eux, touchent 60 000 dirhams soit 10 000 dirhams de moins que le chef du gouvernement. Les indemnités logement et frais divers sont les mêmes pour tout l’exécutif, les autres ministères perçoivent une rémunération mensuelle forfaitaire et une indemnité de représentativité moins importante que la primature (respectivement 26 000 et 14 000 dirhams).

Lire aussi : Faut-il un ministère de l’Économie aux prérogatives élargies?

260 000 dirhams d’indemnité de cessation de fonction

Les secrétaires d’État, dont la rémunération mensuelle est fixée à 50 000 dirhams, bénéficient pour leur part d’une indemnité de frais supérieure à celles des autres membres de l’exécutif; soit 15 000 dirhams. Ils ont également droit au même montant pour l’indemnité de logement. En revanche, ils sont moins bien lotis pour ce qui est de la rémunération mensuelle forfaitaire (20 000 dirhams) et l’indemnité de représentation (10 000 dirhams ).

Notons par ailleurs que les membres de l’exécutif  qui bénéficient d’un logement meublé n’ont pas droit aux indemnités de logement et de frais.

En plus des autres avantages (voiture de fonction, exonération de factures d’eau, électricité et téléphone...), les ministres en fin de mandat ont droit à une indemnité de cessation de fonction. Celle-ci est estimée à 260 000 dirhams, soit 10 fois le montant de leur rémunération mensuelle forfaitaire.

Enfin, les membres de l’exécutif ont droit à des pensions de retraite fixées à 48 000 dirhams pour le chef du gouvernement, 39 000 dirhams pour les ministres et 29 000 dirhams pour les secrétaires d’État.

Lire aussi : La ministre Charafat Afilal interpellée sur la retraite des ministres

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss