Economie

La Sonasid émet un profit warning pour 2016

Usine Sonasid. Crédit : Yassine Toumi.
La Sonasid émet un profit warning pour 2016
août 04
14:33 2016
Partager

Le sidérurgiste affiche un résultat net déficitaire au titre du premier semestre de cette année. « Une tendance qui se confirme sur l’ensemble de l’année 2016 », prévoit le management la société.

Rien ne va plus à Sonasid. Le sidérurgiste affiche un résultat net déficitaire au titre du premier semestre de cette année, pous. « Une tendance qui se confirme sur l’ensemble de l’année 2016 », prévoit le management de la société. La conjoncture internationale n’a pas été de bon augure pour Sonasid. « Le marché mondial de l’acier continue de souffrir de surcapacités importantes. Les exportations chinoises ont, en effet, cru de 9 % entre le premier semestre de 2016 et le premier semestre 2015, conduisant à des prix de vente en net retrait de 11 % », affirme-t-on auprès de la communication de la société. Cette surcapacité structurelle a entraîné la mise en place de mesures tarifaires antidumping à l’encontre des produits chinois dans les principaux marchés.

Lire aussi: Amin Abrak nommé nouveau directeur général de Sonasid

Concurrence acharnée

Pour sa part, la concurrence nationale prend un nouveau virage. « Elle s’est intensifiée sur les six premiers mois de 2016 avec la montée en régime du nouvel entrant, dans un marché où la consommation de rond à béton a pourtant reculé de 11 %. L’accroissement de l’offre a entraîné une chute des prix du rond-à-béton de 21 % sur le premier semestre 2016 », signale Sonasid. Résultat : les volumes du sidérurgiste sur le rond à béton ont reculé à un rythme inférieur à celui du marché. Il s’agit là d’une baisse de 7 %. Mais tout n’est pas perdu. Sonasid conserve toujours son leadership national. C’est plus tôt la rentabilité sur le long-terme qui doit être consolidée.

Lire aussi: Profit warning. À quoi joue Sonasid ?

Côté perspectives, Sonasid entend poursuivre la rationalisation de l’ensemble de ses coûts et accélérer le développement de son réseau de distribution pour renforcer durablement ses facteurs de rentabilité. Il faut noter par ailleurs que les chiffres 2016 sont basés sur des estimations du management et ne sont pas encore certifiés par les commissaires aux comptes.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss