édito

Edito. Oui, ça a à voir avec l’islam

Abdellah Tourabi, journaliste et chroniqueur. Edito. Oui, ça a à voir avec l’islam
20 novembre
15:22 2015
Partager

A chaque fois que se produit un attentat ou que le monde découvre une atrocité commise par Daech, on entend immédiatement des affirmations du genre “ça n’a rien à voir avec l’islam”, ou “ces gens-là n’ont jamais lu le Coran”.

Ces arguments sont souvent bien intentionnés et sincères, mais ils sont, hélas, faux et intellectuellement malhonnêtes. Ils n’aident ni à comprendre la réalité ni à avancer pour sortir de cette impasse historique dans laquelle le monde musulman s’est englué. Les fanatiques qui se réclament de Daech parlent et agissent à l’intérieur de l’islam. Leurs convictions, leurs actes et leur vision du monde se veulent comme une réplique parfaite de l’islam des origines.

Les adeptes de Daech appliquent le Coran à la lettre, font des hadiths le fondement même de leur vie quotidienne, et veulent reproduire intégralement la première forme politique connue de l’islam, le califat. Leur univers est certes fantasmé et anachronique, mais il correspond à une réalité qui a existé il y a 14 siècles. Le nier ou refuser de le reconnaître serait un aveuglement.

Les textes religieux sont l’alpha et l’oméga des soldats de Daech. Comme les autres groupes jihadistes (Al Qaïda, les groupes égyptiens des années 1980-1990), ils justifient massivement leurs actes par des références au Coran et à la Sunna. Leurs documents, leurs communiqués et leurs livres sont construits comme des démonstrations théologiques et religieuses. Ils s’appuient sur des versets et des hadiths qui sont le résultat d’un contexte particulier, marqué par les guerres menées par le prophète Mohammed contre ses adversaires et la naissance du premier État musulman à Médine. Des versets comme “tuez les infidèles où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les”, ou un hadith qui énonce que “le jihad est le plus haut sommet de l’islam”, sont cités abondamment par les intégristes de Daech. Ils ne les ont pas inventés ni détournés de leur sens littéral.

Le Coran, comme tous les autres livres religieux, contient des passages violents et belliqueux. Ils sont l’expression de leur temps et le contexte de leur révélation. Le calife Ali, cousin et gendre du prophète, résumait l’affaire en une formule limpide et clairvoyante: “Le Coran c’est deux lignes écrites dans un livre. Ce sont les hommes qui les interprètent”, disait-il. Lui qui a été assassiné aux premières années de l’islam par un fanatique qui préfigurait les sectaires de Daech. Notre refus de voir cette vérité en face, de reconnaître la part de violence dans l’islam et de vouloir la dépasser nous entraîne dans une spirale d’hypocrisie et de déni de réalité.

Les théories du complot, la rhétorique creuse et vaine et le rejet de toute responsabilité sont les manifestations d’un malaise et d’une impasse. En rabâchant des slogans comme “pas d’ijtihad en présence d’un texte” et “le Coran est valable en tout lieu et tout temps”, on s’est empêchés d’avoir une lecture rationnelle et historique des textes religieux. Le regard critique, l’usage de la raison et l’adaptation à notre monde seront toujours sacrifiés et relégués au second plan. Et, entre-temps, les fanatiques de Daech continueront leur lecture littérale et mortifère des mêmes textes religieux que nous partageons avec eux.

Lire aussi

  • http://berlherm.over-blog.com/articles-blog.html berlherm

    Du point de vue du rationaliste, plus de 95% de l’humanité étant croyante, cela implique que l’humanité est statistiquement globalement irrationnelle. Mais même du point de vue de chaque croyance, toutes les autres étant erronées, cela fait une très grande majorité irrationnelle. Conclusion ?

    Pendant que nous philosophons délicieusement de la vie que maman/papa nous ont imposée et infligée, la grande Cigogne vient de déposer 350 000 bébés sur la planète aujourd’hui même (je précise ces 24 heures) : c’est un immense choc pour ces bambins, ils viennent d’atterrir si délicatement sur la Terre qu’une grande partie de ces 350 000 sont handicapés physiques ou mentaux, les membres, la tête, les organes internes, tout y passe, un grand nombre atterrissent débiles, beaucoup sont fracassés et ne survivront que quelques jours, voire une année, difficilement, et parmi tout cet amas de chair à mamans 25% seulement auront un QI et un QP supérieurs à 100, et vous avez de la chance si vos gènes ne vous réservent aucune surprise cancéreuse ou parkinsonienne… Certaines mères elles-mêmes subiront un tel choc à cet atterrissage douloureux que 800 d’entre elles en mourront, alors qu’une sur sept en subira une pathologie. Si un Bon Dieu a fait cette gabegie, attendez que je l’attrape, je l’envoie directement au TPI !

    J’ai entendu dire qu’il y avait des femmes sur cette planète Terre qui faisaient des enfants sans maitriser ce qu’elles faisaient, et que très souvent elles osaient mettre au monde des bébés gravement handicapés, qui n’ont même pas demandé à exister en plus, c’est absolument remarquable ! Par exemple rien qu’en région France il parait que sont créées sept-mille-cinq-cents personnes gravement handicapées tous les ans, et pour cette planète cela doit monter à plus d’un million dans la même année. Comme c’est étonnant ! J’aimerais savoir à quoi leur servent tous ces handicapés, peut-être à des expérimentations ! Ne pensez-vous pas qu’il faudrait leur enlever le droit de créer des existences à ces doctoresses Frankenstein ? Savez-vous que ces intelligences sensibles, conscientes, gravement handicapées, et rapidement mortelles, ne sont absolument pas dédommagées pour cette vie imposée et infligée qu’elles doivent mener dans des conditions infernales ?

    Il n’y a pas de plus grande violence que de contraindre quelqu’un à exister puisque c’est sans son accord, avec un corps et dans un milieu qu’il ne peut choisir, et il n’y a pas de plus grand crime, car c’est un crime en soi que d’obliger un être sensible et mortel à exister, et d’autant plus que ce crime est à l’origine de tous les crimes des existants.

  • tolbourg

    Rares sont les musulmans (et les non-musulmans) qui ont assez de recul pour prendre conscience que ce que vous dites est vrai.La bonne conscience des persécuteurs -selon l’expression de René Girard – les dispense de tout examen sérieux.

  • François

    La Bible est elle aussi bourrée d’injonctions au rejet et à la mort. Le Talmud est rempli d’injonction à tromper et maltraiter les non-juifs. Mais tous les chrétiens ne se font pas sauter sur la place publique, et la très grande majorité des Juifs n’a rien contre le reste du monde. Les gens du Livre, dans leur ensemble, sont pacifistes. Quand on est c***, on est c***, point barre. Donc, « non », ça n’a rien à voir avec l’Islam.

  • Zohra

    LISAIS LE CORAN ! Mr, vous avez tout faux en disant que les mercenaires terroristes lisent et applique le Coran. Cessez de vouloir nous éloigner du Livre divin et de nous comparer à des mercenaires payés et soutenus par l’occident. Nous sommes des travailleurs tranquilles et depuis 5 ans nous condamnons tous leurs faits et gestes. Nous sommes contre les gouvernants et monarchies qui les supportent. Avez vous lu le Message en entier? Je persiste et signe, c’est vrai, : les Daashistes ne lisent pas le Coran. Ils se focalisent sur les hadiths*. ils se jouent de la religion et des croyants. Ils éloignent et empêchent les gens de lire le Coran par eux même en prétextant qu’ils ne le comprendraient pas. Ils conseillent l’interprétation du Coran (tafsirs), les hadiths, sont la bonne interprétation. Je n’ai ni besoin de l’interprétation ni de lire des propos rapportés. Je me fis au Coran. Basta !!!

    La preuve que les daashites n’appliquent pas le Coran a la lettre, s’ils l’avaient fait, ils ne serait pas sectaire, ils ne tueraient* pas non plus. et appelleraient au bien et au convenable *(lire ci-dessous tous les versets – Coran). Ça n’est pas le cas . Le Coran interdit le crime*, ( s’il n’y a pas self défense, si nous ne sommes pas menacé et si notre vie et pays n’est pas menacé). C’est pour cela que Dieu nous pousse à nous défendre, d’où référence les verset du Coran Il interdit aussi de semer le désordre sur terre*. Il faut savoir que le Coran ne s’adresse pas aux musulmans en tant que nom de groupe, il s’adresse aux croyants, au sens propre du terme. Le Coran n’est que la poursuite d’un Message qui a plusieurs tomes. Les commandements, l’Évangile et enfin le Coran.

    Sur la division. : (Coran sourate 3 : 103) ; Et cramponnez-vous
    tous ensemble au câble de Dieu et ne soyez pas divisés ; et rappelez-vous le bienfait de Dieu sur vous : lorsque vous étiez ennemis, c’est lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, par son bienfait, vous êtes devenu frères. Et alors que vous étiez au bord d’un abime de feu, c’est lui qui vous
    en a sauvés. Ainsi Dieu vous montre ses Signes afin que vous soyez bien guidés. 104 ; Que soit issue de vous une communauté qui appel au bien ordonne le convenable et
    interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront. 105/ Et ne soyez pas
    comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à disputer, après que les preuves leur furent venues, et cela auront un énorme châtiment.

    Sur le crime: Sourate 20; verset 74;  » Quiconque vient en criminel à son Seigneur aura certes
    l’enfer où ni il ne meurt ni il ne vit ».

    Coran sourate 4 verset 93: « Celui qui tue un croyant intentionnellement (peu importe sa religion), sa rétribution sera l’enfer dans laquelle il demeurera toujours ; Dieu est en colère contre lui, l’a éloigné de Sa miséricorde et a préparé pour lui un énorme châtiment  »

    Les hadiths n’existaient pas du vivant du Prophète (AS). Mais Dieu avait déjà Prévenu. La
    prévention pour les uns est valable pour les autres (donc aussi pour nous). Sourate 2- al Sourate 2: v 79 :Malheur, donc, à ceux qui de leur propres mains composent un livre puis le
    présentent comme venant de Dieu pour en tirer vil un profit! Malheur à eux donc
    à cause de ce que leurs mains ont écrit et malheur à eux de ce qu’ils en
    profitent

    Sourate 2-:verset 11 : «Et quand on leur dit ne semez pas la corruption sur terre et le désordre sur terre, ils disent : « au contraire nous sommes des réformateurs ! »

    Sourate 2: verset 12 « Certes, ce sont des corrupteurs mais ils ne se rendent pas
    compte. »

    88. Qu’avez-vous à vous diviser en deux factions au sujet des hypocrites ?
    Alors qu’Allah les a refoulés (dans leur infidélité) pour ce qu’ils ont
    acquis. Voulez-vous guider ceux qu’Allah égare? Et quiconque Allah
    égare, tu ne lui trouveras pas de chemin (pour le ramener).

    89. Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah.
    Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous
    les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur,

    91. Vous en trouverez d’autres qui cherchent à avoir votre confiance, et en même temps la confiance de leur propre tribu. Toutes les fois qu’on les pousse vers l’Association, (l’idolâtrie) ils y retombent en masse. (Par conséquent,) s’ils ne restent pas neutres à votre égard, ne vous offrent pas la paix et ne retiennent pas leurs mains (de vous combattre), alors
    saisissez-les et tuez les où que vous les trouviez. Contre ceux-ci, Nous vous avons donné autorité manifeste.

  • MK2015

    Mais vous avez oublié une chose très importante

  • Hich

    Je suis complétement d’accord avec ces propos. En effet nous, musulmans, sommes tous coupables de ces actes terroristes parce que nous devons être les garants de la bonne compréhension du Coran faire le SAV s’il le faut, c’est à dire plus concrètement aider les moins intelligents et les plus vulnérables d’entre nous à voir le message de la paix dans les textes qui incitent à la guerre dans le Coran, les aider à comprendre que ces textes avaient leurs sens dans une époque qui est très différente de la notre et qu’il faut pour faire vivre cette belle religion l’adapter aux contextes d’aujourd’hui au lieu de la heurter aux incohérences avec la société du 21 éme siècle jusqu’à l’anéantir, et c’est ce que nous sommes malheureusement entrain de faire par notre laxisme.

  • Abdelaziz Ouldbba

    Ceux qui disent que ça n’a rein à voir avec l’islam ne sont pas forcément malhonnêtes! En fait, il y en a qui proposent une autre lecture des textes sacrés, et comme vous le savez, tout texte, soit-il scientifique, est sujet à interprétation diverses selon les convictions, les valeurs, les références culturelles en général, … Et donc même ce qui est considéré comme un appel à la violence quand on le met dans son contexte historique véritable, sa portée devient contextuelle et non universelle! Les textes sacrés, selon que l’on veuille les diaboliser ou les humaniser, supportent des lectures différentes. L’islam tel qu’il est vécu aujourd’hui est la résultante d’évolutions politiques et économiques et d’intérêts de géopolitique pendant les conquêtes qui ont façonné les conceptions de l’exercice de cette religion. Il y a maintenant ce qu’on appelle les coraniques « alcoranioune » qui s’appuient sur le coran et uniquement le coran et arrivent à des interprétations bien différents de ce qui nous est servi actuellement. Lesdits coraniques sont le prolongement des معتزلة qui ont donné la priorité à la réflexion sur le copiage (تقديم العقل على النقل) dans l’interprétation du coran. Ce courant est actuellement peu audible mais je pense que c’est la meilleure manière de faire évoluer l’islam et la vie des musulmans, c’est également une manière de combattre Daech. Le problème avec ce courant c’est qu’il faut, outre la bonne volonté, un niveau d’instruction respectable pour accéder à ses concepts.

  • Jean Mirguet

    Enfin, de plus en plus nombreux sont les musulmans, non-musulmans et athées ou agnostiques à dire que oui, ce qui se passe avec Daech a à voir avec l’Islam. Merci Mr Tourabi de le démontrer très clairement et courageusement.

  • Abdala

    Vous avez beaucoup à apprendre de l’islam… Et surtout de vous même… Vous êtes bien loin de connaître le Coran et les enseignements des hadiths… Mais… Bon ! On ne vous en veut pas ! Sachez simplement que tout agissement visant à mettre à mal la paix est anti islamique…

  • Abdelaziz Ouldbba

    مقال الدكتور محمد شحرور في موقع السوري الجديد ٢٣-١١-٢٠١٥

    منابع الإرهاب

    يستنفر العالم اليوم لقتال داعش، وتتسابق الدول لإصدار القرارات التي تحد من دخول اللاجئين إلى أراضيها، ولا يمكن لعاقل إغفال ارتداد ما حصل في الآونة الأخيرة، سواء في باريس أم في انفجار الطائرة الروسية، عدا عن تفجيرات بيروت، على وضع المسلمين في العالم، ليجدوا أنفسهم مرة أخرى في موضع شبهة، سواء كأفراد أم جماعات.
    ورغم كل التحليلات التي تصدر عن وضع منفذي الهجمات وخلفياتهم، وما قد عانوه من عنصرية أو اضهاد أو فقر أو تهميش وما إلى ذلك، وكل التحليلات التي تبحث عن المحرض والمستفيد، وكل نظريات المؤامرة وسواها، إلا أن ما لا يحتمل التحليل هو كون المنفذين شبان في مقتبل العمر أقدموا على تفجير أنفسهم بدوافع دينية بهدف قتل أناس لا ذنب لهم.

    واليوم ونحن نرى في الإعلام البوارج تنتقل إلى البحر المتوسط من جهة، وجحافل اللاجئين تنتقل إلى أوربا من جهة أخرى، لا يسعني إلا القول أنه قد يتمكن التحالف العالمي من القضاء على داعش في سوريا والعراق في وقت قريب، لكنه لن يتمكن من منع ظهور غيرها على شاكلتها، فالمصدر الذي أخذت منه داعش أدبياتها موجود، وكما أنتج القاعدة وداعش ومثيلاتها سينتج غيرها، والأسباب لطالما كانت متوفرة، والصراعات لا تنتهي.
    وكما يحدث دائماً يتبارى الغريب والقريب والقاصي والداني لنفي الشبهة عن الإسلام فيما يرتكبه هؤلاء المارقون، لكن علينا ألا ندفن رؤوسنا في الرمال، ولنملك الجرأة على الاعتراف أن ثقافتنا الإسلامية الموروثة تقبل كل ما يجري باسم الإسلام، ولا تنظر له بعين الاستنكار، فكلُ له ما يبرره.

    فإذا نظرنا إلى الإسلام « المعتدل » الذي يتغنى المتشدقون بسماحته، نجد دعاته ينادون بمقاطعة الغرب الكافر، وعدم هجر ديار الإسلام مهما كان الوضع فيها مضنياً، لأن ديار الكفر تغرق في العهر والفجور، بينما ترزح ديارنا بالفضيلة والتقوى، وإن اضطررنا فعلينا ألا نصاحب أهل تلك البلاد بل نضمر لهم العداء والكراهية، ومهما حاول هؤلاء التخفي وراء مفهوم « الوسطية » إلا أنها بقيت تخريجة انتقائية، تستعمل عند اللزوم ووفق الظروف السائدة، وعلماؤنا الأفاضل أتقنوا اللعبة، ففي ظروف كالتي نعيشها حالياً تخرج آيات السلم والسلام والتآخي، وفي المدارس وحين وضع المناهج تدرس آيات القتال والحرب والجهاد دون أي تمييز بين ما هو تاريخي وما هو صالح لكل زمان ومكان، وبين المشركين في عصر النبوة والناس في العصر الحالي.
    أما الإسلام المتشدد فله في الشيخ الأكبر « ابن تيمية » خير معلم، إذ قدمت فتاويه منهجاً متكاملاً في تكفير الناس وقتالهم وقتلهم بكل سهولة، ولأسباب تافهة غالباً، فمن لا يحضر صلاة الجماعة وهو قريب من المسجد يستتاب وإلا يقتل، ومن يجهر في النية بالصلاة يستتاب وإلا يقتل، والمسافر في رمضان يحرم عليه الصيام يستتاب وإلا يقتل، والأمثلة كثيرة، وهذا ينطبق على من يعتبرهم من المسلمين، أما الفرق الأخرى فيذهب بعيداً في تطرفه إلى أسوء ما يمكن، بحيث لا يترك لأحدهم ترف الاستتابة، فيقتل فوراً، في حين أن باقي الناس كل من بلغته دعوة رسول الله ولم يستجب لها، وجب قتاله.

    وفيما اعتبر معاصرو ابن تيمية من رجال الدين أنه مثير للفتن والقلاقل وخارج عن الدين، حتى أنهم رفضوا دفنه في مقابر المسلمين، ودفن خارج سور دمشق، جاء الفكر السلفي ليتبنى أفكاره ويعطيها الأولوية، ورفعها على كل كتب الحديث الملفقة والصحيحة، وما نراه اليوم من أعمال إجرامية ما هي إلا منتج طبيعي لهذا الفكر، يجد في عقول الأطفال والمراهقين الضائعين أرضاً بوراً يزرع فيه أفكاره.
    وقد يتساءل البعض عن هذه الأعداد الهائلة من الانتحاريين الذين يقدمون على قتل أنفسهم وقتل الناس معهم، فالسبب يكمن في الإيديولوجيا السائدة، حيث رسخت فكرة العبودية في الأذهان، إذ من الطبيعي أن يرمي الإنسان نفسه وغيره إلى التهلكة، ويلقي اللوم على الله الذي كتب ذلك منذ الأزل، والله في هذه الثقافة هو حاكم مستبد، سادي يتربص بالعباد ليلقي بهم إلى جهنم، فيحصي عثرات المؤمنين به، أو كشيخ قبيلة يقبل الوساطات والأعطيات، وإلا يعاقب الناس على أقل خطأ، وهذا ما رواه البخاري في صحيحه « عن أنس بن مالك قال النبي (ص): لا تزال جهنم تقول: هل من مزيد حتى يضع رب العزة فيها قدمه فتقول: قط قط وعزتك ويزوي بعضها إلى بعض. »، وهذه الفكرة البدائية عن الإله جعلت المسلم يتربى على الخنوع، ابتداءً لسلطة الأب ثم إلى سلطة المعلم، إلى سلطة الحاكم وأجهزته القمعية، فإذا مات وجد بانتظاره أنكر ونكير والشجاع الأقرع يذيقونه العذاب، ثم يبعث في يوم القيامة فيقف ألف سنة تحت الشمس ينتظر التحقيق، ثم يأتي بعدها الصراط الذي هو أحد من السيف وفيه كلاليب وتحته النار، لذلك فمن يفجر نفسه يوفر عليها كل ذلك، ويذهب مباشرة حسب زعمه وزعم شيخه إلى الجنة ليجد الحور العين بانتظاره، فينجو من النار، لا سيما إذا قتل آخرين كفار يستحقون القتل.

    إضافة إلى ذلك، فإن ثقافتنا الموروثة غرست في أذهاننا فكرة الفرقة الناجية، ففي الحديث المنسوب إلى رسول الله، (قال رسول الله صلى الله عليه وسلم: »افترقت اليهود على إحدى وسبعين فرقة فواحدة في الجنة وسبعون في النار، وافترقت النصارى على اثنتين وسبعين فرقة فإحدى وسبعون في النار وواحدة في الجنة، والذي نفس محمد بيده لتفترقن أمتي على ثلاث وسبعين فرقة واحدة في الجنة واثنتان وسبعون في النار، قيل يا رسول الله من هم؟ قال الجماعة »). فراوي هذا الحديث اعتبر الله هو إله الشرق الأوسط فقط، وبالتالي كل أهل الأرض سواء من الهندوس أم البوذيين أم الملحدين أم المسيحيين أم اليهود أم الفرق غير الناجية من أمة محمد، كل أولئك في النار، وبالتالي لا مانع من قتلهم، وللأسف هذه الإيديولوجيا عقيمة والإيمان بها، هو أحد أسباب ما نحن فيه.
    والسؤال الذي يجب طرحه على أنفسنا هو ما علاقة الإسلام بهذا الذي تحدثنا عنه؟ أقول لا توجد أي علاقة، وكل ما قلناه هو دخيل تم تلفيقه على مدى العصور وجرى لصقه بالإسلام من قبل الفقهاء، فالرسالة المحمدية أتت رحمة للعالمين{وَمَا أَرْسَلْنَاكَ إِلَّا رَحْمَةً لِّلْعَالَمِينَ} (الأنبياء 107) لا إرعاباً لهم، وللعالمين جميعاً لا للعرب فقط، والإسلام الذي اكتمل مع محمد لا عبودية فيه لأحد، حتى الله تعالى لم يطلب فيه العبودية لنفسه، بل طلب العبادية، أي حرية الإنسان في الطاعة والمعصية، يختارها بكامل إرادته ليكون مسؤولاً عنها أمام الله، ودنما إكراه {لاَ إِكْرَاهَ فِي الدِّينِ} (البقرة 256)، كذلك تراكمت من خلاله القيم الإنسانية، وشكلت مرجعية أخلاقية يقبلها كل أهل الأرض، أساسها العمل الصالح، والحرام فيها بيّن، أحد أهم بنوده {وَلاَ تَقْتُلُواْ النَّفْسَ الَّتِي حَرَّمَ اللّهُ إِلاَّ بِالْحَقِّ} (الأنعام 151) و{مَن قَتَلَ نَفْساً بِغَيْرِ نَفْسٍ أَوْ فَسَادٍ فِي الأَرْضِ فَكَأَنَّمَا قَتَلَ النَّاسَ جَمِيعاً وَمَنْ أَحْيَاهَا فَكَأَنَّمَا أَحْيَا النَّاسَ جَمِيعاً} (المائدة 32)، لا يحوي فرقة ناجية وأخرى غير ناجية {يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِنَّا خَلَقْنَاكُم مِّن ذَكَرٍ وَأُنثَى وَجَعَلْنَاكُمْ شُعُوباً وَقَبَائِلَ لِتَعَارَفُوا إِنَّ أَكْرَمَكُمْ عِندَ اللَّهِ أَتْقَاكُمْ إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ خَبِيرٌ}(الحجرات 13)، وتحديد الأتقياء بيد الله وحده لا أحد غيره {إِنَّ الَّذِينَ آمَنُوا وَالَّذِينَ هَادُوا وَالصَّابِئِينَ وَالنَّصَارَى وَالْمَجُوسَ وَالَّذِينَ أَشْرَكُوا إِنَّ اللَّهَ يَفْصِلُ بَيْنَهُمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ إِنَّ اللَّهَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ شَهِيدٌ} (الحج 17)، أما علاقة المسلمين مع غيرهم فتقوم على السلم{وَإِذَا حُيِّيْتُم بِتَحِيَّةٍ فَحَيُّواْ بِأَحْسَنَ مِنْهَا} (النساء 86) و {يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ إِذَا ضَرَبْتُمْ فِي سَبِيلِ اللّهِ فَتَبَيَّنُواْ وَلاَ تَقُولُواْ لِمَنْ أَلْقَى إِلَيْكُمُ السَّلاَمَ لَسْتَ مُؤْمِناً تَبْتَغُونَ عَرَضَ الْحَيَاةِ الدُّنْيَا فَعِندَ اللّهِ مَغَانِمُ كَثِيرَةٌ} (النساء 94).
    أما{وَاقْتُلُوهُمْ حَيْثُ ثَقِفْتُمُوهُمْ وَأَخْرِجُوهُم مِّنْ حَيْثُ أَخْرَجُوكُمْ وَالْفِتْنَةُ أَشَدُّ مِنَ الْقَتْلِ وَلاَ تُقَاتِلُوهُمْ عِندَ الْمَسْجِدِ الْحَرَامِ حَتَّى يُقَاتِلُوكُمْ فِيهِ فَإِن قَاتَلُوكُمْ فَاقْتُلُوهُمْ كَذَلِكَ جَزَاء الْكَافِرِينَ} (البقرة 191) و آية السيف {فَإِذَا انسَلَخَ الأَشْهُرُ الْحُرُمُ فَاقْتُلُواْ الْمُشْرِكِينَ حَيْثُ وَجَدتُّمُوهُمْ وَخُذُوهُمْ وَاحْصُرُوهُمْ وَاقْعُدُواْ لَهُمْ كُلَّ مَرْصَدٍ فَإِن تَابُواْ وَأَقَامُواْ الصَّلاَةَ وَآتَوُاْ الزَّكَاةَ فَخَلُّواْ سَبِيلَهُمْ إِنَّ اللّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ} (التوبة 5) فهي تاريخ نفهمه ضمن سياقه وظروفه، علماً أن الرسول (ص) لم يبادر إلى قتال، بل رد العدوان، وكل شعوب العالم في تاريخها صور مشابهة، لكنها اندثرت ولا تطبق بعد مئات السنين، فتطبيق آيات سورة التوبة في عصرنا، يماثل محاولة يهودي شق البحر بعصا كعصا موسى.

    بالنهاية سنقف يوم القيامة بين يدي الله ونحن مسؤلوون بطريقة أو بأخرى عن صورة الإسلام التي نقدمها للعالم، وعن النفوس البريئة التي تزهق باسمه، إما ذلك أو علينا إعلان القطيعة مع الموروث الفقهي الذي أوصلنا إلى هنا، فصحيح البخاري ومسلم وفتاوى الشافعي وابن حنبل وابن تيمية وغيرهم حملت أكاذيب لا تمت للحقيقة بصلة، ولو أن شرورها اقتصرت على فقه الطهارة والنجاسة لكان خيراً، إلا أنها تجاوزت ذلك إلى ما هو أبعد بكثير.
    أخيراً أوجه ندائي إلى المسلمين المؤمنين بالرسالة المحمدية ليعلموا أن دولة الخلافة ذهبت ولن تعود، كما ذهب لدى المسلمين النصارى زمن تعيين الملوك من قبل البابا ولن يعود، كذلك أقول للمسلمين اليهود إن ملك داوود وسليمان ذهب ولن يعود فلا تبحثوا عن الهيكل فلن تجدوه.

  • http://myasthenie.forumactif.com DR IDRISSI MY AHMED

    TERREUR SANGLANTE A PARIS, UN VENDREDI 13 AU BATACLAN

    Je place tes mots en exergue, Colette.

    Si seulement j’avais la chance de trouver le tiers de tes mots…Je ne sais quoi dire. Je suis à la place des personnes qui attendent des nouvelles, à la place des blessés, des Médecins. Envie de vomir. Le ver est dans la pomme.

    Paris, le vendredi 13

    Pour ma part. Je suis confus, dégoûté, ulcéré et avec déjà mes souffrances ‘’propres’’, il faut dire ‘’sales’’, celles où que je vois, vivre en souffrances et mourir, les autres, les malades. Et là, dans mon propos, des innocents !

    On instrumentalise la religion.

    Epouvante, horreur, effroi. Les assaillants terroristes de Daech, le mouvement hostile et barbare, mènent une mission suicide contre la France. Si c’est bien vrai que soit l’EI, tant sont nombreux les adversaires sur ces champs de destructions et de crimes.

    Les dieux interfèrent dans la démocratie et face au colonialisme. Le pire est qu’on instrumentalise la religion en politique depuis bien des lustres déjà. On embobine les croyants, devenus une armée, issus de bien des pays. Des jeunes, aventuriers ou des mercenaires, d’anciens prévenus, sont prêts à mourir en martyres et à tuer pour le paradis.

    On dévie les mots du Coran et ses paroles de leur époque et de leur sens. On dévie l’histoire religieuse de sa valeur intrinsèque première, par nationalisme politique, un fait pas toujours judicieux, certainement étroit !

    Mémoire, culture et médias

    Pour lui. Elle ne répond pas. Elle me manque. Je ne comprends rien. Je ne vois pas bien. Je ne sais pas ce que je vois. Je n’en ai pas conscience. Je n’ai donc rien vu. Je n’ai rien compris et n’ai rien retenu. O mémoire, ô Alzheimer ! Suis-je endormi ou que j’ai rêvé d’attaque et de guerres sans me souvenir ? Sont-ce les informations d’Euronews ou des souvenirs qui reviennent à la surface d’un cortex effacé ? J’ai peine à croire qu’on en soit arrivés là, à Paris !

    Pour ma part. Paris la ville lumière, la cité où Nour, ma petite fille, a vu le jour ! Je suis placide et atterré à la fois, ne sachant quoi penser ni qui maudire !

    Comme une bête qui va à la morgue chercher refuge, j’ai pour de vrai le cou dans une minerve. Les membres affaiblis, mal assurés, douloureux et tremblants. Et c’est tout comme les pensées et les idées, que je crois miennes et qui ne le sont pas !

    Prosélytisme et endoctrinement

    A y penser ces slogans, c’est de l’intox et de la propagande. Ce sont en fait des carcans d’ignorances et de bourrages multiples du crâne, des chaînes de questionnements effacés et un poids, des boules qui limitent toute certitude et connaissances libres ou judicieuses.

    C’est certainement le cas de tout un chacun, sur le Net et sur terre. Nous réfléchissons, tel un miroir. En copiant sur autrui la silhouette de ses infos, celles de nos idées finalement. Copies-collées. Notre langue et nos cultures, sont chez nous multiples et contradictoires. Je n’ai pas dit complémentaires, hélas, mais elles subsistent comme des particularismes et des richesses, parfois !

    Nos identités, où que l’on soit, sauf exception racistes, figées et fossiles, sont une flopée d’ADN, tribaux, triviaux, de langues triturées depuis l’antiquité et les premiers empires ! Voire les premiers pas de l’homme debout, qu’il soit sapiens ou pas, comme maintenant !

    On pense ‘’formatés’’ selon les clones, ces maîtres, qui nous génèrent ou qui nous encadrent ! Selon les seuls axes induits par nos formateurs et nos médias ! On nous dicte, dès l’enfance quoi penser et en qui ou quoi croire. Manipulés, endoctrinés depuis le berceau, dopés, garantis, tamponnés du label des certitudes, trompés que nous sommes sur toutes les lignes. Nous sommes ce qui nous sommes. Des êtres civilisés, supérieurs aux voisins du bas et à leurs folklores. Hic et nunc, I am !

    Colette, je dois travailler et écrire, entre deux patients. A l’écoute de moi-même et des informations. Là, je continue, un peu plus détendu, apparemment ! Mais je sais ce que tu endures pour positiver et exister, toi et les tiens ! A Paris, outre la culture et la civilisation, vous avez de bons médecins ! Je t’admire, pour ta lutte, néanmoins ! D’autant plus que je n’ai pas ton courage. Je n’aime pas ou du moins, j’ai peur des destins durs…Ou que j’en ai assez bavé, comme ça ?

    Chère amie, je reste toujours en colère, contre ce qui vient de se passer à Paris, chez toi, et qui risque de péter au Maroc, chez moi ! Pays ouvert, entêté de par son hospitalité. Une passion vécue comme un dogme, quoique déstabilisé sur des fronts multiples, tant au Sud qu’à l’Est, en face de nos voisins et orgueilleux frères. Ténacité pour défendre son entité, son territoire, ses identités et sa sérénité.

    Perplexe, je dois, chercher je mot juste, la vérité, à l’intérieur des idées et des infos disparates, que je perçois sur les médias d’ici et d’ailleurs !

    Des questionnements.

    Face aux Soviets d’hier, on a recréé les Croisades. De toujours et de plus, c’est la main sur le pétrole, le marché des armes et la protection d’Israël ! Qui a façonné et laissé s’exacerber ces fous de Dieu et déments d’Allah ? Qui, par duplicité et doubles jeux encore, les ont politisés et induits dans de sombres et criminelles erreurs ? Hier, ce furent de longues années de guerres imbéciles, ignobles, entre l’Iran et l’Irak, l’Afghanistan, l’Irak déchirée toujours, la Lybie éclatée de Sarko, et toujours la Syrie, la Turquie à la limite et le Pakistan. Pas si sûr comme pays, même pour le faux reclus de Ben Ladden, qu’Obama aurait cimenté, dans un sarcophage pour le jeter en mer ! Avant-hier et il y a cinq jour le Liban! A quelles fins immondes se battent-ils, nos frères humains ? Je le professe ne ma qualité de médecin, épris de civisme, d’universalité, francophone et musulman.

    Qui les pousse, au nom de quel dieu, (innocent) et de quelles sectes coupables ? Au nom du pétrole, de la sécurité d’Israël ou de la triste et violée Palestine ? Contre qui et pourquoi les avoir entretenus, ces barbares au drapeau noir et ces extrémistes divers ? Des ennemis de tous ! Des gens civilisés d’abord, de toutes les étoiles et de de toutes les couleurs, sont-ils leurs stupides créateurs ? Mais, qui nous dit que ‘’les autres leaders de la région’’, sont innocents des malheurs de Paris, de ce vendredi 13-là ?

    Raid et carnage au Bataclan

    Je n’ai rien compris. Je ne comprendrais rien à cet échiquier de barbares envahissants et de meurtriers en colère. Je veux te dire ce que je sens. Mais ça ne vient pas. C’est insuffisant, contradictoire et parcellaire. Je manque de certitudes et je ne crois en rien de ce fait. Afin de rester objectif, voire positif dans ma dénégation de ce qui m’entoure.

    Il y a comme un vide en moi, une effervescence créée, tenue en laisse ou en otage. Comme dans un état psychique de réflexion-hésitations-doute.

    Une situation qui fait péter mes convictions d’humain…Qui est cette humanité en guerre contre tous ? La faim, le sang, le mépris, majorés de haines…Toute une culture ! Riches et civilisés face aux pauvres et aux arriérés, je balane entre les joies des premiers et les malheurs des plus nombreux autres !

    L’immondialisation*

    On est quoi au juste, avec toutes ces injustices, ces outrages et ces mensonges ? Ces perversions, ces guerres sournoises et ces attaques terroristes, fourbes ou affichées, qui font éclater là des tribus, et là, des états et des nations ! Et la honte de l’humanité, tu la boiras, Docteur. Sauf celle des monstres que cela enrichit et qui visiblement, en prospèrent.

    Au moins 129 morts. 352 blessées, dont 99 dans un état grave ! Paris, by night. La ville lumière explose de sang ! Des stades, des boîtes à musique, des marchés, des journaux…Ailleurs des bus qui brûlent, là des ados munis de tire-boulettes ou de pierres, qui se sautent ou des lames qui virevoltent, en l’air !

    Et plein de bavures et d’excès, d’actes ignobles ou de dépits, sans lendemains, qui ne présagent d’aucune paix dans le monde ni d’aucune fin. Les States, la Turquie, le Liban, hier ce fut un coin d’Algérie, Marrakech ou de temps à autre, des dizaines de morts, quelque part en Afrique, ou par centaines, régulièrement, au Moyen-Orient!

    Qui a créé ces machines de guerre ?

    Sophistiquées et artisanales à la fois, armées de matériel de guerre clinquant neuf, voici l’EI dans sa barbare et archaïque splendeur ! Engoncés dans leurs crédos déphasés, voici les cruels barbares qui se sont trompés de millénaire ! Qui a créé ces  » outils  » de honte, de haines, d’injustice et de scission ? Pour les imposer à ceux qui sont fracassés dans leur sous-développement et leur pauvreté originelle. Qui les a créés pour les imposer aux pays réduits en flammes et au pire ? Là, au Moyen-Orient, dans les plus hauts faits de la barbarie, pour terroriser cette dite-humanité toute entière !

    Ou, est-ce pour chercher justice et droits, afin de vivre chez soi ? Vivre en toute quiétude et démocratie, par la même ? Tu parles ? En toute égalité ? Jamais ! En toute liberté ? Pas du tout ! En toute fraternité ? Never, my love!

    Pâles estimes !

    Ils sont réduits à l’état de prisonniers, dans leurs îlots terrestres, de Palestine. On a parlé de pogroms, de camps de concentration, de murs, d’ethnocides ! Ce sont des infrahumains, réduit l’état de dynamite et de détonateurs !Des bêtes immondes non humaines, ivres de pétarades stupides et de carnages odieux, pour ceux qui les y réduisent et selon les thèses de leurs détracteurs !

    Ils se vengent ? Ou réclament-ils justice, seulement, en tuant, en copiant les films de terreur et d’effroi ? En s’explosant, faute de guerre ordinaires et d’armes sophistiquées, judicieuses, à l’instar des geôliers qui les emprisonnent ! Ce n’est pas une guerre, c’est la honte des impuissants, face aux maîtres de leurs destins et de leurs sombres calvaires !

    Attentats suicides et carnages,

    Sept kamikazes et des centaines d’otages. Des tués et des blessés. Un bilan de guerre sur le sol de l’hexagone français.

    Confusions et cumul d’amalgames entre l’affaire de la Palestine et ceux des pays arabes. Ces actes barbares et cruels, ceux du terrorisme aveugle et d’autolyse, ces guerres sacrificielles, leur font perdre leurs derniers sympathisants en Europe et leurs ultimes atouts pour refonder un pays sur le cadavre de leurs terres ancestrales…Seulement tout le monde a enterré ses ancêtres sur cette terre biblique, plusieurs fois spoliée, par les luttes, les exils. Je parle des palestiniens. Daech dessert la cause palestinienne et celles de l’humanité entière.

    Cette terre était devenue comme un porte-avion américain ! Un bastion dépassé de mode et hors besoins ? Mais de toujours, arrogant et fier de ses alliances, fort de ses aides occidentales démesurées, pugnace et invincible, de par les soutiens généreux et inconditionnels, bravant les conseils et les retenues ! Prolixe dans ses initiatives bellicistes ou ses revanches guerrières ! Bardé de centaines de bombes nucléaires, face aux Soviets d’hier…

    Alors une solution, la paix vite ! Ou le nettoyage ethnique, définitif, primitif, injuste, illégitime et cruel ? Une éthique pour calmer l’esprit dérangé de ces fous de dieu, on en a grand besoin. La paix sincère pour tous, face aux affres des terroristes et des prétendus islamistes. Des gens excédés qui se liquident aux détails en Europe et qui tuent en quantité massives au Proche-Orient.

    Ils ne sont pas réalistes ! Ils n’ont pas raison de s’éclater au concert ni de se faire tout un Bataclan ! Car ils se font des ennemis de leurs tarées ou justes causes ! Non seulement à Paris, victime propitiatoire, objet de représailles, mais dans tous les pays du monde ! En attendant, Paris stigmatisée et ses amis, souffrent intimement de leurs stupides et dévoyées guerres. Le djihadisme terroriste, un mal dément et satanique, anti pacifiste par nature, est en train de chercher non seulement sa propre destruction, mais celles des terres d’arabité et de l’Islam réel, pacifiste et serein.

    Kénitra, le 14 novembre 2015,

  • DrBen Kirat

    L’Islam est coupable qu’on le veuille ou non. Le faux le
    vrai, il y a autant d’opinions que de personnes, donc aux environs de deux
    milliards de soi-disant musulmans et chacun avec sa conception, c’est de la
    spéculation sans fin et jamais personne ne connaitra l’abstraction de ce qu’est
    ou n’est pas l’Islam ….ou autres religions. C’est le vide ou se faire des
    idées que les psychologues appellent ‘théorie de la dissonance’ pour expliquer les attitudes «Cognitive
    Dissonance Theory», mais rien n’est vrai, seules des explications erronées pour
    apaiser l’être humain ignorant et veut croire en quelque chose sachant qu’il n’y
    a aucune vérité dans cette explication.

  • Azzeddine

    Concernant: « Oui, ça a avoir avec l’islam »
    En déclarant que « le coran, comme tous les autres livres religieux, contient des passages violents et belliqueux », vous semblez tomber dans le même piège que Daech, à savoir, je vous cite: « Ils s’appuient sur des versets et des Hadiths qui sont le résultat d’un contexte particulier ». D’autre part, dans votre déclaration, vous semblez exclure tous les livres non religieux, comme si vous connaissiez tous les livres religieux et non religieux.
    Je pense qu’il vaut mieux laissez les spécialistes de la religion et de chaque discipline nous en parler.
    Le terrorisme était et restera une réaction (injustifiée et condamnable) à certaines politiques. Les millions des victimes de la terreur des deux grandes guerres et des guerres de libérations à travers la planète n’ont rien à voir avec les religions, et ils ont beaucoup avoir avec la politique!

  • Hicham

    Mr Abdellah vous ne savez pas de quoi vous parler sincèrement, et vous êtes loin de comprendre ce qui se passe. Mais ton article peut booster les ventes je le confirme.

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF
NEWSLETTER TELQUEL BRIEF
Merci !
Pour finaliser votre inscription, cliquez sur le lien figurant dans l'email que nous venons de vous envoyer.