Maroc

"Khat Achahid": Les sahraouis adhèrent à l'autonomie

septembre 14
13:06 2015
Partager

Mahjoub Salek estime qu'entre le choix de rester dans les camps et celui du plan d'autonomie proposé par le Maroc, les sahraouis penchent naturellement vers le deuxième choix.

Le dirigeant du courant dissident "Khat Achahid", Mahjoub Salek, opposant au Front Polisario, a livré à France 24 son analyse sur la situation au Sahara et les élections communales, ainsi qu'une critique acerbe des dirigeants séparatistes. Pour cet ancien fondateur du Polisario, privé de document de voyage par l'Algérie, le front est "figé depuis 40 ans".  Ses dirigeants "vivent dans l'éden alors que les gens vivent l'enfer" dans les camps, estime-t-il.  «Le sahraoui se trouve devant deux choix:, soit le plan d’autonomie, soit rester indéfiniment à Hmada (camp de Tindouf, ndlr). Il choisit le plan d’autonomie" proposé par le Maroc, a-t-il estimé.

Pour appuyer sa thèse, il explique que les sahraouis ont «massivement participé aux récentes élections, y compris des militants des droits de l’Homme que le Polisario invitait aux camps et à l'étranger». Une participation qui montre, en creux, une adhésion au plan d'autonomie proposé par le royaume, conclut-il.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss