Monde

Mauritanie: un diplomate algérien expulsé pour un article critique sur le Maroc

Crédit :DR
Mauritanie: un diplomate algérien expulsé pour un article critique sur le Maroc
avril 24
15:37 2015
Partager

La Mauritanie a renvoyé un conseiller de l'ambassade algérienne accusé d'être à l'origine d'un article qui sape les relations entre le Maroc et la Mauritanie.

Le premier conseiller de l’ambassade algérienne à Nouakchott est persona non grata en Mauritanie. Il est accusé d’être derrière un article critique sur le Maroc paru sur un site d’information mauritanien. Selon le média qatari Al Jazeera qui cite des sources sécuritaires mauritaniennes « le gouvernement mauritanien a expulsé Belkacem Cherouati le premier conseiller de l’ambassade algérienne à Noukchott accusé d’être derrière la publication d’un article sur un site mauritanien qui s’en prend aux relations extérieures de la Mauritanie ».

Le conseiller algérien a quitté le territoire mauritanien le mercredi 22 avril dans la soirée selon la même source qui  qualifie d’ « inacceptable qu’un diplomate étranger se mêle des affaires internes de la Mauritanie, un acte qui  ne respecte pas les normes de la diplomatie ».

L’article en question publié sur le site mauritanien  Al-Bayan El-Souhoufi , affirme que la Mauritanie a déposé une plainte contre le Maroc aux Nations Unies l’accusant d’inonder le nord de la Mauritanie de drogue.

Le directeur du site arrêté

L'information avait déjà  été relayée par le média mauritanien Alakhbar le 22 avril dernier. Ce dernier révèle que les autorités mauritaniennes ont arrêté Ibrahim Ould Moulay Amhamed le directeur du site mauritanien qui a publié l'article. Le site Alakhbar explique également que l’interpellation du directeur de  la publication du journal mauritanien « s’expliquait par son lien présumé avec un diplomate algérien ».

Toujours selon Alakhbar, les enquêteurs cherchaient à savoir « si cette information proviendrait du diplomate algérien ». Ce dernier a visité les locaux du journal avant la publication de l’article, indique le site mauritanien.

Tags
Partager

Lire aussi

  • Issam Jarram

    l'algerie n'est pas une partie du conflit au sahara soutient bouteflika sur son fauteuil roulant , laissez moi rire . C'est bien plus qu'un parti , c'est le parti principal

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss