Maroc

SwissLeaks: Serge Berdugo cité

Serge Berdugo, secrétaire général du conseil des communautés israélites au Maroc. Crédit : AFP
SwissLeaks: Serge Berdugo cité
février 13
17:56 2015
Partager

L’ancien ministre du Tourisme fait partie des nouvelles personnalités marocaines dont les noms ont été divulgués par Le Monde dans le cadre des révélations de SwissLeaks.

Après la famille royale et l’ancien gendre de Hassan II, Fouad Filali, de nouvelles personnalités marocaines ont été signalées par le quotidien Le Monde comme ayant des comptes bancaires au sein de la HSBC Private Bank de Genève. Le 13 février, la publication française a révélé les détails concernant les 1 065 autres détenteurs de comptes  liés au Maroc auprès de la banque basée en Suisse.

Lire aussi : Les arcanes du business de Mohammed VI

Serge Berdugo « fiché »

Ainsi, on apprend que sur les 1068 clients « associés au Maroc » figurant dans la liste révélée par Hervé Falciani, 410 résident au Maroc. Si l’on « exclut les conjoints, parents, enfants et autres ayants droit, 170 personnes étaient titulaires, entre fin 2006 et début 2007, de comptes bancaires à la fois actifs et approvisionnés » selon Le Monde, qui estime le montant total de leurs avoirs à 451 millions de dollars.

Lire aussi : Maroc: que retenir de l’enquête SwissLeaks ?

Parmi celles-ci figure l’ancien ministre marocain du Tourisme, Serge Berdugo, dont le compte affichait à l'époque de la fuite un montant de 7,3 millions de dollars selon le quotidien français. Contacté par Le Monde, le  secrétaire général du conseil des communautés israélites au Maroc a nié avoir un compte.

Autre nom divulgué par le quotidien français, « un certain » Messod Bouskila, propriétaire d’une entreprise de tannerie, dont le solde affichait 51,1 millions de dollars à la fin de l’année 2006. Contacté par Le Monde, le chef d’entreprise a déclaré ne pas avoir d’argent en Suisse.

Enfin, le compte « associé au Maroc » le plus garni était en fait celui d’un homme d’affaires saoudien « dont l’unique lien avec le Maroc est qu’il y possède une de ses (multiples) adresses postales ».

Lire aussi : SwissLeaks: comprendre ce qui est reproché à la banque HSBC

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss