Idées

Nissan Qashqai II. Le même, en mieux

Nissan Qashqai II. Le même, en mieux
avril 08
10:08 2014
Partager

Nouveauté.
 Le best-seller de Nissan change de génération, mais pas de recette. Plus habitable, mieux fini et mieux équipé, il évite également de prendre la grosse tête côté tarifs. 

Né en 2007 pour remplacer la discrète Nissan Almera, le Qashqai proposait une recette alors inédite : accoutrer une base technique de berline compacte des attributs d’un SUV.  Résultat : un succès commercial aussi surprenant qu’éclatant, notamment sur le marché marocain, où il se place à la seconde position des ventes de Crossovers, derrière l’intouchable Dacia Duster. De quoi rendre délicate la tâche des ingénieurs et designers chargés de concevoir son remplaçant.

Les aficionados peuvent se rassurer, le nouveau Qashqai n’a pas changé de braquet. Demeurant fidèle à l’esprit de son prédécesseur, il s’emploie surtout à en bonifier le « package ». À commencer par une silhouette plus dynamique, avec ses flancs creusés, ses ailes galbées et son capot nervuré. Comme le veut la tendance actuelle, les optiques plus effilées sacrifient aux inévitables feux de jour à LED.

Pas de révolution esthétique

Les changements sont encore plus spectaculaires à l’intérieur, notamment en matière de qualité perçue. La présentation se fait plus cossue et les plastiques durs de la planche de bord laissent place à un matériau moussé. Plus long (de 5 cm, 
à 4,38 m) et plus large, le Qashqai 2 grappille de précieux centimètres en matière d’espace à bord, notamment au niveau de la garde au toit et de l’espace aux genoux à l’arrière. Le volume du coffre en profite tout autant, gagnant une vingtaine de litres pour en revendiquer 430.

Signalons que la variante 7 places ne sera pas reconduite, le rôle de transporteur de familles nombreuses étant désormais dévolu à la nouvelle itération du X-Trail.

L’équipement fait également un bond en avant, et ce dès la finition d’attaque « Confort » à la dotation très convenable (6 airbags, clim’ manuelle, régulateur/ limiteur de vitesse, Bluetooth…). Les plus exigeants se tourneront vers les versions supérieures « Elegance » et « Platinium ».

Pas de révolution esthétique

C’est finalement sous le capot que le Crossover nippon évolue le moins : la gamme de moteurs reprend le 1.5 l dCi de 110 ch, rejoint par le 1.6 dCi de 130 ch, ce dernier étant également proposé avec une boîte automatique. La grille tarifaire réserve également peu de surprises. Le Qashqai 2  a eu le bon goût de garder ses prix pratiquement stables, démarrant à 234 900 DH. Ainsi parée, on voit mal ce qui pourrait empêcher cette nouvelle génération de marcher sur les glorieuses traces de sa devancière.  

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss