essentiel

Agression du préfet à Mawazine : la DGSN s'explique

Agression du préfet à Mawazine : la DGSN s'explique
juin 08
09:23 2012
Partager

Non, le préfet de police de Rabat n’a pas été agressé par deux jeunes hommes issus de grandes familles lors d’un concert du Festival Mawazine. C’est, en substance, ce qu’affirme un communiqué de la DGSN, publié plus d’une semaine après les faits. Selon le même communiqué, les deux personnes ont simplement été arrêtées pour “ébriété manifeste”. Le préfet ne serait, lui, intervenu que pour les empêcher de jeter des mégots de cigarette sur le tapis de la tribune officielle provoquant, selon le même communiqué, “un état de désordre sur les lieux”. Plutôt léger ! 

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss