Rabat : manifestation contre les frappes d’Israël à Gaza

Près de 200 personnes ont manifesté le 8 août à Rabat en solidarité avec les Palestiniens, suite aux attaques israéliennes meurtrières dites visant le groupe armé Jihad islamique à Gaza, réclamant aussi la “chute” de la normalisation entre Rabat et l’État hébreu.

Par

Manifestation en soutien aux Palestiniens à Casablanca (image d'illustration). Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

Les manifestants, réunis devant le parlement au centre de la capitale du royaume, ont brandi des pancartes condamnant “l’agression sioniste contre la bande de Gaza”, a constaté un journaliste de l’AFP.

Ils scandaient également des slogans contre le rétablissement de relations diplomatiques entre Israël et le Maroc. “Le peuple veut la chute de la normalisation”, clamaient les protestataires, issus en majorité de partis d’extrême gauche et islamistes.

Un drapeau d’Israël a été brûlé lors de cette manifestation qui intervient au lendemain d’une trêve, entre le Jihad islamique et l’État hébreu, obtenue grâce à une médiation de l’Égypte. Au cours de trois jours d’hostilités, 44 Palestiniens dont des enfants ont péri dans des frappes israéliennes sur la bande de Gaza.

Depuis la normalisation des relations entre le royaume et l’État hébreu en décembre 2020, le Maroc connaît un flux de plus en plus régulier de délégations israéliennes officielles.

La semaine dernière, le chef de la police israélienne Yaakov Shabtai a effectué une visite officielle dans le pays, quelques jours après celle du chef d’État-major de l’armée israélienne, Aviv Kochavi.

à lire aussi

(avec AFP)