Relance du Tourisme post-Covid : première visite de Fatim-Zahra Ammor à Dakhla

Les 24 et 25 juin, Fatim-Zahra Ammor, la ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, était en visite pour appuyer la relance du Tourisme post-covid dans la région de Dakhla-Oued Eddahab.

Par

La ministre du Tourisme Fatim-Zahra Ammor, en visite à Dakhla, les 24 et 25 juin 2022. Crédit: Ministère du Tourisme

La relance du tourisme post-Covid concerne aussi le sud du Maroc. Fatim-Zahra Ammor, la ministre du Tourisme vient d’achever une visite de deux jours à Dakhla. À la tête d’une délégation composée notamment d’Imad Barrakad, le directeur de la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT), cette visite a pour but de s’arrêter sur l’avancement de plusieurs projets et chantiers touristiques de cette région du Sud.

Parmi les destinations stratégiques privilégiées par le département de Ammor pour la relance, la visite a Dakhla s’inscrit “dans l’accélération des projets touristiques du programme de développement signé entre la SMIT, le Département du Tourisme et divers partenaires”, apprend-on d’un communiqué du ministère.

Ainsi, Fatim-Zahra Ammor s’est rendue dans le futur Aquaparc de Dakhla, le chantier du Centre d’accueil et d’orientation touristique (CAOT) et Foum Labouir qui abritera les projets du musée océanographique, mais aussi le projet du complexe agricole des produits du terroir.

“La visite a aussi permis la présentation de l’état d’avancement des projets relatifs au tourisme rural et écologique. Il s’agit du centre d’accueil et d’information touristique, le centre d’interprétation de la vie nomade, les écolodges et la station thermale”, ajoute le communiqué.

à lire aussi

Concernant les domaines de l’Artisanat et l’Économie sociale et solidaire, la ministre a visité le complexe d’artisanat de Dakhla, lieu dédié à la promotion des produits d’artisanat et d’économie sociale et solidaire. Une visite a aussi été faite à Dar Assanâa (Maison de l’artisane), un espace dédié à la femme pour la production, la formation et la commercialisation ayant pour objectif de préserver et valoriser les métiers à spécificité locale.

À noter que la période estivale présage des réalisations “très positives qui permettront d’arriver, plus tôt que prévu aux niveaux pré-pandémiques du secteur. Actuellement estimé à 60 %, le taux de récupération des performances du secteur connaîtra une accélération certaine durant les 3 prochains mois”, souligne la même source.

Le département de Fatim-Zahra Ammor fait remarquer que la ville de Dakhla affiche l’un des meilleurs taux de récupération, dépassant les 80 % en termes d’arrivées de touristes. Quelque 13.900 arrivées de touristes aux établissements hôteliers classés et près de 60.000 nuitées ont été enregistrées pour la période janvier-mai 2022, des performances au vert renforcées par un mois de mai où le taux d’occupation est en progression de 24 points par rapport à 2019.