Forsa : plus de 150.000 dossiers de projets déposés

Plus de 150.000 dossiers de projets ont été déposés sur la plateforme digitale dédiée au programme Forsa, a indiqué le 16 mai la ministre du Tourisme, de l’Artisanat, et de l’Économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor.

Par

Lancement du programme gouvernemental Forsa par Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire. Crédit: MAP

Selon les données de la plateforme électronique www.forsa.ma, mise en place par le gouvernement à cet effet, ces projets portent sur divers secteurs d’activité dans l’ensemble des régions du royaume, ce qui reflète le grand engouement des porteurs de projets pour le programme et l’esprit d’entrepreneuriat, en particulier chez les jeunes”, a affirmé Fatim-Zahra Ammor, qui répondait à une question centrale sur le programme Forsa à la Chambre des représentants.

74 % des demandes issues de petites villes et du monde rural

Contrairement aux programmes précédents dont la majorité des bénéficiaires sont issus des grandes villes, le programme Forsa a enregistré le plus grand nombre de demandes au niveau des petites villes et du milieu rural, et ce grâce à la plateforme digitale, a relevé la ministre, précisant que seulement 26 % des demandes provenaient de grandes villes, contre 74 % de demandes issues de petites villes et du monde rural.

Elle a, en outre, fait savoir que le nombre de demandes présentées était proportionnel à la densité de population au niveau des régions du royaume, ajoutant que ces indicateurs reflètent que la plateforme digitale et les mesures d’accompagnement ont permis de “démocratiser cette opération et assurer sa transparence”.

à lire aussi

Le programme Forsa est basé sur les mécanismes d’accompagnement et de financement pour permettre aux porteurs de projets d’accéder, de façon juste et équitable, aux financements et expertises nécessaires pour l’adhésion à la dynamique entrepreneuriale.

Ce programme constitue une opportunité au niveau national pour le développement des capacités de ceux disposant d’idées et de motifs pour lancer des projets. Il est considéré comme un engagement concret en faveur des porteurs de projets qui manquent de compétences et de capital pour les réaliser.

Il vise également à promouvoir l’initiative privée, la création d’entreprises et de postes d’emploi, ainsi que le renforcement de l’économie nationale, selon la particularité de chaque région, de façon à contribuer à la réalisation de la justice territoriale et la stimulation des investissements dans toutes les régions du royaume.

(avec MAP)