Youssef Ennaciri : “Forsa est un programme de trop”

Lancé en grande pompe le 12 avril, le programme gouvernemental Forsa ne fait pas l’unanimité. Destiné à soutenir l’entrepreneuriat à travers un financement de l’Etat de 1,25 milliard de dirhams pour 10.000 porteurs de projets, certains experts y voient une occasion ratée de programme complémentaire. Notamment Youssef Ennaciri, expert en entrepreneuriat et ex-vice-président du Centre des jeunes dirigeants (CJD).

Par

Lancement du programme gouvernemental Forsa, en mars 2022. Crédit: MAP

Que pensez-vous de Forsa ?

C’est un programme de trop, parce qu’il existe déjà plusieurs programmes d’accompagnement de porteurs de projets, tous types confondus. Par exemple, il y a un programme de l’INDH dont le financement peut aller jusqu’à 150    000 DH. Il y a aussi les CRI qui proposent un programme identique à Forsa, en essayant de viser des porteurs de projets d’un certain niveau ou innovants. A travers ces deux programmes, l’ensemble de la cible de Forsa est déjà atteint.

Côté financement, l’état propose un prêt pouvant aller jusqu’à 100 000 dirhams à taux zéro. Suffisant ?

C’est une belle avancée, mais je me pose plusieurs questions. Si un porteur de…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés