“Vous, c’est nous” : le Maroc comme symbole

Dans les stades comme dans les capitales africaines et arabes, les Lions de l’Atlas bénéficient d’un soutien sans précédent. Érigés en symboles, les hommes de Walid Regragui ont réussi là où la politique a échoué. Retour sur une union sacrée autour du Maroc.

Par

TELQUEL

Soufiane Boufal est réputé pour ses dribbles. Lors du match opposant les Lions de l’Atlas à l’Espagne, l’international marocain a laissé exprimer sa palette technique, notamment en faisant danser son adversaire du jour, Marcos Llorente. Coutumier des feintes et des crochets face aux défenseurs, l’ailier du SCO d’Angers n’a pas pu, en revanche, éviter la polémique suscitée par ses propos tenus après la rencontre. Quelques minutes après la qualification historique du Maroc en quarts de finale de la Coupe du Monde, Soufiane Boufal était attendu en zone mixte. Visiblement ému, l’ancien joueur de Southampton a tenu à exprimer sa gratitude. “On aimerait remercier tous les supporters marocains à travers le monde pour leur soutien. Cette victoire leur appartient, elle appartient à tout le peuple marocain, tous les peuples arabes, tous les peuples musulmans du monde”. Le continent…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés