Mohamed Joudar, le nouveau cavalier de l'Union constitutionnelle

Le 1er octobre, Mohamed Joudar est élu secrétaire général de l’Union constitutionnelle. Député, président d’arrondissement et vice-président de la FRMF, le successeur de Mohamed Sajid saura-t-il dresser le cheval ?

Par

Le cumul de mandats et de casquettes de Mohamed Joudar, fraîchement élu secrétaire général de l’UC, interroge sur sa capacité à redorer le blason du parti. Crédit: MAP

Mohamed Joudar est un homme tout-terrain. Les observateurs de la vie politique l’ont régulièrement vu au perchoir du parlement, quand il présidait d’une main ferme les différentes sessions législatives à la Chambre des représentants. Les Casablancais, eux aussi, l’ont forcément croisé dans les couloirs du conseil de la ville, en marge des sessions ordinaires, ou dans les ruelles de Ben M’sik, sa circonscription et son fief électoral. Les amateurs de football, quant à eux, l’ont évidemment aperçu dans les tribunes VIP du complexe Moulay Abdallah de Rabat lors des matchs des Lions de l’Atlas ou lors des réunions du comité directeur de la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Ce 1er octobre, Mohamed Joudar ajoute une autre corde à son arc politique. Au terme du congrès de l’Union constitutionnelle (UC), l’ancien professeur de mathématiques est élu secrétaire général du parti, le quatrième dans l’histoire de la formation née en 1983,…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés