Témoignages : pris en otage par un visa

Ils se sont vu refuser leur visa ou l’ont obtenu difficilement. Pour certains, ce sont des choix de vie qui sont en jeu.

Par et

“Vous voyez où on en est ? À devoir se demander si on doit se marier, si l’un d’entre nous doit changer de vie, de pays, juste parce que la France ne veut pas accorder de visas ?” Crédit: FADEL SENNA / AFP

Ils ne l’ont pas eu

Sarah*, 31 ans, Casablanca : “Ça cause des tensions dans mon couple, ça impacte ma santé mentale” “J’ai toujours voyagé pour le travail et mon compagnon habite en France. D’ailleurs, j’ai obtenu un visa en janvier 2020 mais il y a eu le Covid, donc je n’ai pas pu partir. Quand les frontières ont ouvert, j’ai refait une demande puisque mon visa avait expiré. Pour la première fois, alors que je suis cadre dans la finance et que mon dossier était solide et complet, ma demande a été refusée.

“Pour la première fois, alors que je suis cadre dans la finance et que mon dossier était solide et complet, ma demande a été refusée”

Sarah
Depuis quatre mois, j’attends un troisième rendez-vous au consulat pour une nouvelle demande. Même si on veut passer par l’Espagne, par exemple, il n’y a pas de rendez-vous pour l’instant puisque tout le monde s’est…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés