Allocations familiales, aide au logement, lutte contre la sécheresse... La to-do list du gouvernement Akhannouch pour 2023

Le Projet de loi de finances pour l’exercice 2023 devrait s’inscrire dans la continuité de la loi en cours, tout en mettant l’accent sur la relance, l’investissement, le social ou encore la lutte contre les inégalités entre régions. Détails.

Par

Aziz Akhannouch au Parlement le 5 juillet 2022. Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

Renforcer les bases de l’État social (ou de bienfaisance), relancer l’économie nationale via le soutien à l’investissement, ancrer le principe d’égalité territoriale et restaurer les marges financières pour assurer la bonne tenue des réformes, tels sont les axes principaux arrêtés par le gouvernement pour le Projet de loi de finances (PLF) 2023.

Cap sur les allocations familiales

Selon nos informations, le PLF 2023 devrait s’inscrire dans la continuité de la loi de finances en cours, en mettant l’accès sur la relance. L’Exécutif compte maintenir la cadence dans la mise en œuvre du chantier royal de la généralisation de la sécurité sociale. Après avoir démarré le transfert des adhérents au RAMED vers le régime de l’assurance maladie obligatoire (une étape qui devrait être menée à terme à fin 2022), l’exercice à venir devrait être celui de la mise en place des allocations familiales. Un dispositif…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés