L’art et la manière

Par Fatym Layachi

C’est l’été. Et même ton humeur est estivale. En ce moment, tu prends la vie côté ensoleillé. Les 17 WhatsApp quotidiens de ta mère ne t’agacent même pas, c’est dire si tu es détendue. Si ça se trouve, cette cure de respiration suivie d’un brunch ayurvédique où t’a traînée Zee dimanche dernier t’a vraiment fait du bien. Si ça se trouve, les fruits infusés aux épices t’ont vraiment fait gagner en sérénité. En vrai, si ça se trouve, c’est juste le soleil et la perspective des vacances qui te détendent, mais toujours est-il que tu es particulièrement décontractée. Et puis aujourd’hui c’est samedi. Tu ne bosses pas. Aujourd’hui, tu déjeunes au vert. Ou plus précisément en bord de green. Tu déjeunes dans ce resto qui a ouvert sur un golf et l’idée même te met déjà en joie. Un golf c’est vert et toi, la vue du vert ne peut que te faire du bien. Tu déjeunes avec ta cousine, son mari et leurs enfants. Cette idée aussi te met en joie. Ils incarnent un peu la famille parfaite à…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés