Le Boualem et les sondages sur la vie sexuelle des Marocains

Par Réda Allali

Le malheureux Boualem termine le mois sucré dans un état épouvantable. Il a le plus grand mal à réunir ses idées, encore plus à les organiser ou à les présenter à un public quelconque. L’individu affûté, vif et inspiré que vous connaissez bien a fait place à un être avachi, geignard et de mauvaise composition. Telle est la triste réalité : il est, en cette fin de ramadan, proche du végétal… Il a pourtant, d’un œil las, découvert un nouveau sondage portant sur la vie sexuelle des Marocains et il est venu vous dire ce qu’il en pense. Ainsi donc, selon ce travail remarquable, 82% des Marocains sont contre les rapports sexuels en dehors du mariage. Cette belle unanimité, Zakaria Boualem la connaît par cœur, cette ode générale à la morale, énoncée comme une évidence par le chœur collectif d’une population unie autour de ses valeurs, c’est quelque chose qu’il aime analyser, tant c’est fascinant. Prenons le cas des jeunes hommes célibataires, par exemple. Ceux qui traînent leur libido comme un boulet en attendant le fameux mariage qui, en principe,…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés